Retour de Blé Goudé : les forces de l’ordre bouclent l’aéroport





retour-de-ble-goude-les-forces-de-lordre-bouclent-laeroport


L’ex leader de la galaxie patriotique, Charles Blé Goudé, près de deux ans après son acquittement des charges de crimes de guerre et crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI) suite à la crise postélectorale de 2010 regagne Abidjan ce samedi 26 novembre 2022 dans la « sobriété ».

Pour ce retour, c’est une forte mobilisation des forces de l’ordre qu’il a été donné à l’équipe de Pressecotedivoire.ci de constater.

Par toutes les entrées, que ce soit par la voie principale ou par les autres entrées annexes notamment en passant par Derrière Warf ou par Djeddah, l’on est tout de suite frappé par la forte présence des forces de l’ordre, chose inhabituelle à l’aéroport en temps ordinaire.

Des détachements de la gendarmerie et de la police filtrent les entrées. Pour cette fois, la tâche est plus qu’aisée, surtout qu’il n’y a pas grand monde qui a effectué le déplacement.

Les conducteurs de taxis communaux effectuant la ligne Derrière Warf et l’aéroport vaquent tranquillement à leurs occupations.

A l’aéroport, tout est presque normal, hormis la forte présence des forces de l’ordre qui sont visibles partout. Présence remarquée également des cargos et autres pick up.

Certains arborant leur tenues noires, gilets par balles, casques attendent dans leurs cargos ou pick up quand d’autres s’évertuent à réguler la circulation.

La présence des civils est quasi inexistante. La presse, présente à l’aéroport pour recueillir les premiers mots de Blé Goudé à sa descente d’avion, conformément au programme donné par le comité d’accueil,  a été priée, sinon sommée, de quitter les lieux et de faire mouvement vers la place CP1, à Yopougon.

C’est donc un aéroport dans son fonctionnement quasi-normale qu’il a été donné de voir ce samedi, jour de retour de Blé en Côte d’Ivoire, après plus de 10 ans d’absence.   

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Rotary club Abidjan-Biétry : un don de vivres et non-vivres à la fondation Mission d’amour

Procès des auteurs du décès du Professeur Adonis : Le verdict est tombé