La capacité de mobilisation de Blé Goudé est restée intacte





la-capacite-de-mobilisation-de-ble-goude-est-restee-intacte


À peine a-t-il foulé le sol ivoirien après plus de 10 ans hors du pays, que Blé Goudé a lancé un message fort. Il est et demeure un homme qui mobilise. Et la démonstration a été faite à la place CP1 de Yopougon où son cortège s'est ébranlé après l'aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouet.

En effet, sous un soleil de plomb, les milliers de partisans et d'admirateurs n'ont pas reculé. Tous voulaient voir l'ex-pensionnaire de la prison de Schevenningen, à La Haye, en Hollande. La mobilisation était au rendez-vous. Et même quand le temps change brusquement pour laisser place à une forte pluie, alors qu'aucun signe ne le présageait, le sentiment de panique qui s'en ai suivi n'aura duré que quelques secondes. Seuls les autorités et les hommes de médias ont cherché à se mettre à l'abri. La foule, elle, décide de braver l'adverse. Certains avec des parapluies, d'autres à l'aide de chaises évitent d'être trempés. Sous la boue, on chante, on danse.

« Si découragement n’est pas ivoirien alors ce n'est pas la pluie qui va nous faire reculer », lance un individu se présentant comme militant du COJEP, parti politique fondé par Blé Goudé. Avant d'ajouter : « S’il pleut le jour du retour de Charles Blé Goudé, c’est que Dieu est de son côté ».

Avec tout ce qu'on a pu observer à la place CP1, on peut dire sans risque de se tromper que Blé Goudé n'a rien perdu de sa capacité de mobilisation. Le terrain politique est averti.

 

Daniel Bini

(Stagiaire)

En lecture en ce moment

Cinéma : Fabrice Sawegnon va « Jusqu’au Bout »

Yopougon, Des populations de Micao dans les rues pour réclamer l'eau dans les robinets