21e congrès de l’Association africaine de l’eau (AAE) : La SODECI coptée pour l’organisation des assises de 2023





21e-congres-de-lassociation-africaine-de-leau-aae-la-sodeci-coptee-pour-lorganisation-des-assises-de-2023

La SODECI heureuse d'organiser le 21e congrès de l'AAE



Les 90èmes assises du Conseil Scientifique et Technique de l’association africaine de l’eau (AAE) ont fermé leurs portes le jeudi 24 novembre 2022 à Tiama Hôtel d’Abidjan, avec la signature d’une convention entre l’Association africaine de l’eau (AAE), la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (Sodeci) et l’Alliance pour la gestion des boues de vidanges (FSMA).

Ce protocole a été signé pour confier l’organisation pratique du 21e congrès de l’Association africaine de l’eau (AAE) couplée à la 7e conférence de l’Alliance pour la gestion des boues de vidanges (FSMA) qui se déroulera à Abidjan du 19 au 23 février 2023, à la SODECI.

Le directeur général de la SODECI, Ahmadou Bakayoko qui a pris part à cette cérémonie de signature s’est réjoui de ce que la Côte d’Ivoire ait été désignée pour abriter ces assises.

« Ce sera la CAN de l’eau », a t-il ironisé, avant d’expliquer plus sérieusement que la Côte d’Ivoire est prête à accueillir cet événement qui entend mobiliser au moins 3.000 participants.  

La directrice exécutive de FSMA, Jennifer Williams, elle, a confié  l’intérêt de son organisation à être associée à travers ce congrès à l’AAE,  en vue d’entreprendre des actions communes pour le bonheur des populations, dans le domaine du traitement des boues de vidange. « Notre collaboration avec l’Aae se verra renforcer sur le domaine de l’assainissement qui est notre domaine de couverture », a-t-elle indiqué.

Quant au directeur exécutif de l’AAE, Sylvain Usher, il a dit son optimisme concernant la portée des échanges entre les différents membres de l’association. Il a assuré que les réflexions adresseront les cas pratiques pour chaque pays sur la question de l’eau et de l’assainissement.

Notons que la 90e session du Conseil scientifique et technique de l’Association africaine de l’eau (AAE) a connu beaucoup d’engouement avec la mobilisation de tous les acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement en Côte d’Ivoire. Les participants, venus de plusieurs pays ont pu échanger à travers un panel de haut niveau et des commissions en plénière. Les restitutions des travaux ont fait état de la nécessité de faire des questions de l’eau et de l’assainissement des priorités pour tous les gouvernements. Et cela passe par le renforcement des capacités des performances des sociétés d’eau et d’assainissement en vue de l’amélioration de leur performance pour un accès à l’eau potable et un assainissement de qualité aux populations africaines.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ce qui a poussé Yaya Touré à ranger les crampons

Brevet de technicien supérieur (BTS) : Les inscriptions pour la session 2022 ouvertes