Quarts de finale de l’African MMA League à Abidjan : l’on se croirait aux Etats-Unis





quarts-de-finale-de-lafrican-mma-league-a-abidjan-lon-se-croirait-aux-etats-unis


Ambiance toute particulière ce samedi 23 décembre 2023 au Centre sportif et culturel des TIC Alassane Ouattara (CSCTICAO) d’Adjamé qui arbitrait les quarts de finale de l’African MMA League (AML).

Un événement qui s’est déroulé dans une salle réaménagée pour la circonstance. Avec une cage venue des Etats-Unis, selon les organisateurs, de nombreux écrans positionnés de part et autres pour faciliter la retransmission des combats, une parfaite sonorisation et un public qui a massivement effectué le déplacement, l’on se croirait tout simplement dans une salle de combats aux Etats-Unis.  Et la qualité des combats produits par les athlètes a été la cerise sur le gâteau. Ce sont au total 19 combats auxquels l’on a assisté ce samedi.

 Les athlètes ont gratifié le public d’un très beau spectacle

 Au niveau des amateurs, l’un des combats des plus attendus a été le duel des dames entre Maryse Sékongo et Amenan Kouassi. Un combat qui a tourné à l’avantage de la deuxième citée par décision partagée au bout des trois rounds. Aussi faut-il noter le KO de Zakara Kouakou sur Kotioumbé Gatos dès le premier round.  

Chez les professionnels, l’on a également assisté à de très beaux combats. On peut citer entre autres celui qui a opposé Bernard Koudouabou du Burkina Faso à l’Ivoirien Jean-Marc Lelou. Poussé par son public, le Burkinabé a pris le dessus sur son adversaire au 2e round. Il a envoyé un violent coup qui a perforé le visage de son adversaire. Ce qui a poussé l’arbitre à arrêter le match au grand désarroi de Lelou qui tenait absolument à continuer le combat.

Chez les poids lourds, l’Ivoirien Phillip Djidja n’a pas fait le poids face au Burkinabé assoum Koné. Dès le premier round, il a abandonné.

Le dernier combat de la soirée a opposé l’Ivoirien d’origine burkinabè, Abdoul Razak Sankara au Ghanéen Phils Fahida alias Tiger. Un combat remporté dès le premier round par le premier cité qui a fait ‘’dormir’’ son adversaire, à la suite d’un étranglement à la guillotine. Il s’agit d’un étranglement qui consiste à utiliser les bras pour encercler le cou de l'adversaire. Un magnifique KO qui a suscité l’hystérie dans le public.

 Le promoteur Ismaël Bakayoko promet une demi-finale exceptionnelle

  Au terme de la soirée, le promoteur de l’AML, Ismaël Bakayoko, a affiché sa satisfaction de voir cet événement susciter autant d’engouement. Il a promis de nombreuses améliorations pour les demi-finales qui se tiendront après la Coupe d’Afrique des nations de foot. « Les demi-finales auront lieu juste après la Can. On vous promet du lourd, du jamais vu, ça sera vraiment amélioré. Il y aura des combats de ouf, et une grosse surprise que je ne peux pas dévoiler pour l’instant », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, Ismael Bakayoko a réaffirmé son intention de mettre en place un nouveau modèle économique pour l’amélioration des conditions de vie des athlètes.

« Mon ambition n’est pas seulement pour le MMA ivoirien, mais pour tous les sports de combat. Mon ambition est de changer les modèles économiques des sports de combat içi en Côte d’Ivoire, pour permettre à nos athlètes de vivre dignement de ces sports, permettre à ces athlètes d’avoir un métier honorable et bien rémunéré. », a-t-il indiqué, puis d’ajouter : « Un athlète, il vient avec tout une équipe technique, c’est-à-dire un coach, un manager. Et ça, c’est de l’emploi qu’on créé comme ça. A partir de maintenant, que ce soit dans le domaine du king-boxing, du Muay Tai, tout le monde essaiera de payer comme on le fait actuellement. Je pense que notre message est passé, le gouvernement nous a entendu, et les fédérations aussi. Et je pense qu’ils vont élever le niveau pour les athlètes… ».

A propos des cachets des athlètes, au niveau des amateurs, les perdants sont repartis avec la somme de 100.000 Fcfa, quand les vainqueurs empochaient la somme de 150.000 Fcfa. Chez les professionnels, les vainqueurs sont repartis avec 300.000 Fcfa, et les perdants 150.000 Fcfa.

 Gaël ZOZORO

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

L'emouvant message d'adieux des enfants de Dj Arafat

Uefa champions League : les résultats de la soirée de mercredi