ET VLAN. Charrue avant les bœufs, volontairement méchante !





et-vlan-charrue-avant-les-boeufs-volontairement-mechante


Le Conseil des ministres du 13 mars a décidé d’un dispositif de relogement comprenant une série de mesures dont le soutien de l'État au relogement à hauteur de 250 000 FCFA par ménage ; l'accompagnement des propriétaires ayant des titres fonciers en vue d'acquisition de parcelles en pleine propriété ; Un site potentiel pour le recasement d’un coût, dit-on de 15 milliards FCFA ;l'allocation d'une aide à la construction d'un montant forfaitaire de 1 million FCFA par famille en vue d'accompagner chaque famille dans la construction de son logement ; la mise en place d'un organe spécial dénommé Cellule aménagement des quartiers précaires du District autonome d'Abidjan logée à la Primature pour assurer le suivi des déguerpissements… Le gouvernement attend certainement des MERCI de la part de ces hommes et femmes qui ont vu leur vie détruite, à travers la démolition inhumaine de leurs habitations, commerces et autres. Mais, question : Pourquoi l’Etat qui a tous ces moyens n’a pas fait tout cela avant de procéder à la démolition des quartiers ? C’est comme la charrue avant les bœufs, de façon volontairement méchante.

EDDY PEHE


Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Akissi Delta lâche la vérité : «Les hommes refusent de m’épouser parce que…»

Condamnation des 26 proches de Gbagbo et violence contre Marie-Odette Lorougnon, ce qu’en pense Simone Gbagbo