ET VLAN. La dette, du vertige à l’épilepsie et à la folie qu’elle donne !





et-vlan-la-dette-du-vertige-a-lepilepsie-et-a-la-folie-quelle-donne


2010, l’historien Laurent Gbagbo était au pouvoir, la Côte d’Ivoire trainait une dette de 6000 milliards FCFA. L’économiste Alassane Ouattara, président et candidat du RDR disait: « … on traîne un boulet, une dette extérieure de 6 000 milliards FCFA. Voilà un chiffre qui donne le vertige, n’est-ce pas ? 𝗖𝗲𝗹𝗮 𝘀𝗶𝗴𝗻𝗶𝗳𝗶𝗲 𝗾𝘂𝗲 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘃𝗶𝘃𝗼𝗻𝘀 à 𝗰𝗿𝗲́𝗱𝗶𝘁, 𝘁𝗮𝗻𝘁 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗱𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗻𝗼𝘀 𝗲𝗻𝗳𝗮𝗻𝘁𝘀 𝗾𝘂𝗲 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗱𝗼𝘀 𝗱𝗲 𝗻𝗼𝘀 𝗽𝗲𝘁𝗶𝘁𝘀-𝗲𝗻𝗳𝗮𝗻𝘁𝘀 𝗾𝘂𝗶 𝗱𝗲𝘃𝗿𝗼𝗻𝘁 𝗽𝗮𝘆𝗲𝗿 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘂𝗻 𝗷𝗼𝘂𝗿». 2024, l’économiste Alassane Ouattara est au pouvoir, et il parait que la dette extérieure est de 29 000 milliards. Et l’on explique «La dette fait partie des mesures de politique économique. On s'endette parce qu'on a des ambitions d'investissements qui sont importants, on a des besoins à satisfaire. Et comme les ressources publiques ne sont pas suffisantes, on emprunte pour pouvoir satisfaire le besoin, c'est pareil partout ». Sans doute que de 2000 à 2010, le régime Gbagbo n’avait pas de besoin à satisfaire. Si M. Ouattara était encore dans l’opposition, que dirait-il  des 29000 milliards ? Un chiffre qui donne… ? Déjà que certains Ivoiriens disent que ce n'est plus un simple vertige que ça donne, mais carrément l'épilepsie! Sinon, la folie.

Eddy PEHE

 


Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le joueur du Fc San Pedro Wayou Constant opéré avec succès

Logements sociaux : Près de 40 milliards pour la construction des VRD à Songon et Grand-Bassam