Un important gisement aurifère « de classe mondiale » découvert dans les départements de Kani et de Dianra





un-important-gisement-aurifere-de-classe-mondiale-decouvert-dans-les-departements-de-kani-et-de-dianra

Une découverte aurifère qui donne le sourire à Martino de Ciccio et au président Alassane Ouattara



"Nous avons une bonne nouvelle à vous annoncer, une grande nouvelle concernant le domaine de l’exploitation minière, notamment aurifère", a planté le décor, le président de la République, Alassane Ouattara, à l’issue d’un entretien qu’il a accordé ce jeudi 2 mai 2024, à Martino de Ciccio, président-directeur général du groupe minier canadien Montage Gold.

Il s’agit en effet de la découverte d’un important gisement aurifère « de classe mondiale », selon Martino Ciccio dans les départements de Kani (Nord-Ouest, région du Worodougou) et Dianra (Centre, région du Worodougou). Une découverte qui mobilisera un investissement initial de plus de 400 milliards de F CFA, avec la création de 4 500 emplois directs et indirects, et le financement de projets sociaux en faveur des populations de ces localités.

« Aujourd’hui, c’est avec une grande fierté que nous annonçons la découverte du projet (aurifère) Koné. Ce sont 5 millions d’once avec un potentiel de production de 300 000 once par an. En terme d’usine, on parle de 11 millions de tonnes par an qui serait de loin la plus grande usine en Côte d’Ivoire et la 3e plus grande usine dans la sous-région », a déclaré Martino de Ciccio qui ambitionne de faire du groupe Montage, un groupe africain en commençant par la Côte d’Ivoire.

Après les découvertes dans le domaine du pétrole et du gaz avec les champs Baleine et Calao, la Côte d’Ivoire peut se satisfaire de cette autre dans le secteur aurifère.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Ouattara demande des sanctions et invite à accélérer les enquêtes pour situer les responsabilités sur les violences du 19 mai

Côte d’Ivoire/Disparition de Guy-André Kieffer : Reporters Sans Frontières demande aux autorités ivoiriennes et françaises de respecter leurs engagements