Découverte de poissons morts sur les berges de la lagune : Le préfet demande aux populations de ne pas les consommer





Poissons morts,Adjahui,Port-Bouët


Le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi a demandé aux populations du village d’Adjahui Coubé, dans la commune de Port-Bouët, de s'abstenir de consommer les milliers de poissons morts, retrouvés, mardi, sur une longueur de 1,5 kilomètre, sur les larges de la lagune.

" Nous demandons aux populations du village d’Adjahui de suivre les consignes et de ne pas consommer ces poissons retrouvés morts", a dit le préfet d’Abidjan.

Ce phénomène sans précédent dans ce village a exigé que tous les organismes compétents du département d’Abidjan se rendent sur le lieu pour faire des prélèvements pour analyse rapide et s’assurer que les populations riveraines ne sont pas exposées à des risques.

"L’INHP, le CIAPOL, la Direction Générale des Affaires Maritimes, les Services vétérinaires du MIRAH, la Direction Régionale de l’Environnement, la Direction de la Pêche et la Gendarmerie Nationale sont à pied d’œuvre", a poursuivi Vincent Toh Bi, rassurant que la situation est "circonscrite à une partie de la lagune du seul village d’Adjahui".

Il a annoncé l’interpellation de deux personnes.
Le canal où le phénomène s’est produit est une zone classée pour des besoins de reproduction de poissons. Aucune pêche n’y est autorisée depuis 07 mois, dit-on.
Une enquête a été ouverte.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Soirée Littéraire '' A lire et à boire'' / L’écrivaine Assita Sidibé attendue le vendredi 29 mars

Côte d’Ivoire / Deuil : La belle-fille d’Alassane Ouattara décédée