70% des maladies humaines viennent du monde animal (Consultant OMS)





Maladie, OMS,


Au cours des 30 dernières années, des études ont révélé que 70% des maladies humaines viennent du monde animal, a déclaré mardi le consultant en communication détaché au bureau Afrique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Rodrigue Barry, au cours d’une visio-conférence avec les journalistes de l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

« Entre 1970 et 2007, on a découvert 1.420 nouveaux agents pathogènes c’est-à-dire des virus, des bactéries, des microbes qui peuvent avoir une incidence négative sur la vie humaine. Ce qui est important de retenir, au cours des 30 dernières années, on a découvert que 70% des maladies humaines viennent du monde animal. Le reste est partagé entre l’environnement et la nature », a fait savoir M. Barry qui intervenait au cours d’une formation sur la gestion de rumeurs en période d’urgence sanitaire, depuis Dakar (Sénégal).

Selon M. Barry, il faut plus que jamais, investir dans la médecine animale pour pouvoir protéger les hommes. « Tout ce que vous mangez comme poisson, viande, vous ne savez pas quel risque vous encourez après avoir consommé. Il faut faire attention parce que l’environnement, la nature et la santé animale représentent beaucoup de facteurs qui peuvent influencer notre santé dans les prochaines années », a-t-il alerté.

Depuis 2007, 177 nouveaux pathogènes ont été découverts, rapporte Rodrigue Barry.

Cette viséo-conférence à l’attention des journalistes de l’AIP s’inscrivait dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, une pandémie dont la Côte d’Ivoire est fortement impactée.

A la date du 06 juillet, le pays a enregistrait 10966 cas de contamination dont 5384 guéris et 75 décès, selon les statistiques du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Concert des 25 ans de carrière : Amadou Gon offre 10 millions aux "Mécanos" du zouglou

1ere édition des "AfroGourmands" : Pour la promotion de l’alliance des produits laitiers européens et du patrimoine culinaire africain