Liberté et démocratie pour la République : Le vice-président démissionne





liberte-et-democratie-pour-la-republique-le-vice-president-demissionne


À quelques jours du congrès ordinaire annoncé de Liberté et de démocratie pour la République (LIDER) des 14, 15, 16 et 17 juillet 2021, le vice-président, en la personne de Yacourwa Koné, a rendu sa démission.

Dans une lettre actant sa volonté de quitter les instances dirigeantes du parti créé par Mamadou Koulibaly, il a dit craindre que " l’atmosphère entourant ainsi les débats (NDLR : lors du congrès) ne permette in fine des discussions sincères d’où résulteraient des résolutions fortes pour engager les combats futurs". Yacourwa Koné part du constat qu’un congrès ordinaire est convoqué les 14, 15, 16 et 17 juillet 2021 au titre du fonctionnement régulier de LIDER et que le collège électoral est frappé de suspicion légitime. Il constate également que ces assises se tiennent au mépris de la décision de justice 1231/20 du 28 février 2020 rendue par le tribunal de première instance d’Abidjan et qu’"ignore du reste la convocation adressée au collège électoral".

C’est donc partant de ce constat que Yacourwa Koné a décidé de quitter les instances dirigeantes du parti dans lequel il milite depuis le 11 août 2011, "en attendant de tirer les conséquences des délibérations" du congrès à venir.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Lutte contre le Covid 19 : Une compagnie aérienne apporte son soutien à 39 pays africains

Après 10 ans d’absence : Laurent Gbagbo fait un retour triomphal en Côte d’Ivoire