Patrick Achi inaugure les nouveaux locaux de l’hôpital général d’Adjamé





patrick-achi-inaugure-les-nouveaux-locaux-de-lhopital-general-dadjame


Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a procédé, jeudi 16 juillet 2021 à Abidjan, à l’inauguration de la première phase des travaux de réhabilitation de l’hôpital général d’Adjamé, en vue d’offrir aux populations des soins de qualité et surtout à des coûts raisonnables.

Ces travaux de réhabilitation de même que l’acquisition de matériels médicaux et d’équipements de dernière génération ont couté environ 12 milliards de Francs à l’Etat ivoirien.

Ils ont également consisté non seulement à effectuer de gros-œuvres, avec le rajout d’un niveau additionnel au bâtiment principal, mais également à mettre à neuf tout le système d’assainissement, à refaire l’ensemble du système électrique, à remplacer le carrelage par du revêtement souple, etc.

La réhabilitation a permis de doter l’hôpital général d’Adjamé de deux blocs opératoires ultramodernes, de relever les plateaux techniques des postes de consultations des unités spécialisées (cardiologie, endoscopie digestive, réanimation, ophtalmologie, ORL, etc.), d’accroître la capacité d’accueil de l’hôpital qui passe de 70 à 150 lits…

Le projet s’inscrit dans la politique d’amélioration des conditions de prise en charge des patients dans le cadre de l’opérationnalisation de la Couverture maladie universelle (CMU).

« Je suis très impressionné par les travaux réalisés. Je voudrais surtout me féliciter de ce que l’un des objectifs principaux assignés au gouvernement par le président de la République Alassane Ouattara, qui est de permettre aux populations d’avoir accès aux soins à des coûts raisonnables, à tous les besoins sociaux primaires, trouve ici son expression la plus achevée », s’est réjoui le chef du gouvernement ivoirien.

Pour Patrick Achi, ces travaux s’inscrivent dans le vaste programme présidentiel hospitalier qui prévoit la construction d’une vingtaine d’hôpitaux modernes neufs répartis sur l’ensemble du territoire national, la réhabilitation de 22 hôpitaux, la construction de 210 Etablissements sanitaires de premier contact (ESPC) et de trois hôpitaux militaires à Bouaké, Daloa et Korhogo, entre autres.

(AIP)

En lecture en ce moment

Dans les décombres de l’éboulement de terrain au quartier derrière rails à Anyama (Reportage)

Bingerville : Problème de succession à Bregbo, des populations demandent l’intervention du préfet Vincent Toh Bi Irié