Arrêtée pour "injures à Simone Gbagbo" : Arlette Zatté écope de 6 mois de prison





arretee-pour-quotinjures-a-simone-gbagboquot-arlette-zatte-ecope-de-6-mois-de-prison


Arrêtée pour "injures à Simone Gbagbo", la cyberactiviste Arlette Zatté a été jugée ce vendredi 30 juillet devant le Tribunal correctionnel d’Abidjan-Plateau.

Au terme du procès, Arlette ZATTE écope d'une peine de 6 mois de prison dont 5 mois avec sursis, assortie de 75.000.000 de FCFA de dommages et intérêts, privation des droits civiques et interdiction d'entrer sur le territoire ivoirien pendant 3 ans.

A lire également: Insécurité à Dimbokro : Fin de parcours pour " Ramane, l’homme au blouson noir "

Son arrestation est intervenue le jeudi 1er juillet 2021 à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan Port-Bouët, alors qu’elle se rendait à Paris. Arlette Zatté, cyberactiviste a été prise par la police nationale, suite à une plainte de l’avocat de Simone Ehivet Gbagbo.

Il est reproché à cette cyberactiviste d’avoir proféré des "injures outrageantes… sur les réseaux sociaux depuis la France et même Abidjan", à l’encontre de l’ex-Première dame.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ralliement des élus du PDCI au RHDP : "les élus l’ont fait en toute conscience et volonté"

Après la libération de détenus proches de Soro, L’ONU "espère d’autres mesures d’apaisement" (communiqué)