FEMUA 13 : Des reformes en cours pour adapter le système éducatif au marché de l’emploi (DG Agence Côte d’Ivoire emploi)





femua-13-des-reformes-en-cours-pour-adapter-le-systeme-educatif-au-marche-de-lemploi-dg-agence-cote-divoire-emploi


Le directeur général de l’Agence Côte d’Ivoire Emploi, Salimou Bamba, a assuré jeudi 09 septembre 2021 que multiples reformes sont en cours afin d’adapter le  système éducatif au marché de l’emploi  en vue de lutter contre le chômage des jeunes.

M. Bamba s’exprimait à l’occasion du troisième panel portant sur ‘’l’auto-emploi et entrepreneuriat : des solutions au chômage des jeunes ? » initié par l’Union Européenne dans le cadre de la 13ème édition du Festival de musiques urbaines d’Anomabo (FEMUA), organisé à l’Institut national de la jeunesse et des sport (INJS) à Marcory.

Répondant aux participants qui plaidaient pour la suppression de certaines filières jugées “non porteuses d’emploi”, le DG de l’Agence Côte d’Ivoire Emploi, a indiqué que des reformes sont déjà en cours, mais le « processus prendra son temps ».

Il a aussi suggéré aux étudiants ayant déjà obtenu un diplôme dans ces filières, de suivre une formation supplémentaire afin de se distinguer sur le marché de l’emploi. Selon lui, le diplôme étant un point de départ, il faut le bonifier en acquérant d’autres compétences. « Sachez que le marché de l’emploi ne sera jamais au même niveau que la formation » a-t-il insisté.

L’Union européenne et la Fondation Magic System (initiatrice du FEMUA) s’unissent à nouveau à l’occasion du FEMUA 13, consacré au thème «Alliance Afrique-Europe : Paix et Développement »,  pour  plancher sur diverses thématiques dont l’emploi jeune.

L’emploi, en particulier celui des jeunes, figurait parmi les sujets prioritaires du 5ème Sommet UA-UE qui s’est tenu à Abidjan en novembre 2017. Les chefs d’Etats et de gouvernements africains et européens au cours de ce Sommet ont pris plusieurs engagements en la matière. Dans la continuité de ce Sommet, les investissements réalisés par l’intermédiaire de l’Alliance Afrique-Europe devront contribuer à créer jusqu’à 10 millions d’emplois au cours des cinq années à venir, notamment en favorisant un environnement propice à l’entreprenariat.

(AIP)

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Affectation en ligne des élèves de sixième: Le directeur de l'orientation et des bourses dévoile le mode opératoire

FIF : A fond avec Drogba, Copa interpelle les votants