Mali : le représentant de la CEDEAO, déclaré « persona non grata », sommé de quitter le pays





mali-le-representant-de-la-cedeao-declare-persona-non-grata-somme-de-quitter-le-pays


Le Mali a déclaré, lundi, le représentant de la CEDEAO, le diplomate burkinabè Hamidou Boly, « persona non grata » pour « ses agissements incompatibles » avec son statut, indique un communiqué du gouvernement Malien.

Le diplomate dispose de 72 heures pour quitter le pays.

Cette décision selon les autorités maliennes, intervient « après plusieurs mises en garde adressées à l’intéressé à travers sa hiérarchie », poursuit la note qui « réitère la disponibilité du gouvernement à maintenir le dialogue avec la CEDEAO et à œuvrer ensemble pour la réussite de la transition et la consolidation des efforts en vue de renforcer l’intégration sous régionale dans un esprit de solidarité, de complémentarité, de respect mutuel et de sincérité», conclut le document.

Toutefois, le document ne précise pas formellement ce qui est reproché au diplomate burkinabè.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Réduction de l’émission de gaz à effet de serre : un atelier pour la révision de document programme de la Côte d’Ivoire organisé

Débrayage dans les prisons ivoiriennes : voici ce que réclament les gardes pénitentiaires