Dialogue politique : Après les partis politiques, Patrick Achi engage la société civile





dialogue-politique-apres-les-partis-politiques-patrick-achi-engage-la-societe-civile


La Société civile est partie intégrante dans le processus de discussion dans le cadre du dialogue politique, dont la cinquième étape s’est ouverte ce jeudi 16 décembre 2021, a rassuré le Premier Ministre, Patrick Achi .

Le Chef du gouvernement qui, pour l’acte 2 de la cérémonie d’ouverture du dialogue politique, recevait 26 organisations de la Société civile, a insisté sur la nécessité pour cette composante de la société de prendre entièrement sa place dans le processus de discussion engagé ce jour.

"Votre présence indique tout l’intérêt accordé au maintien du dialogue et votre engagement à accompagner le gouvernement dans le processus de démocratisation", a salué le Chef du gouvernement.

Pour le Premier Ministre, il faut saisir toutes les occasions pour poursuivre le processus de dialogue amorcé. Patrick Achi a invité l’ensemble des acteurs de la Société civile, en dépit de "divergences légitimes", à maintenir un climat de confiance.

Les organisations de la Société civile ont félicité le Chef de l’Etat et le gouvernement pour l’initiative du dialogue politique. Et souhaité que les discussions prennent en compte des sujets en rapport avec la vie de la nation, en plus de la politique.

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo Diomandé, a exhorté les organisations de la Société civile à soumettre, dans un délai de vingt-quatre heures, les termes de référence qu’ils veulent voir faire partie des sujets au menu des discussions.

L’objectif de ce dialogue national, auquel prendront part tous les principaux acteurs politiques et responsables des organisations de la Société civile, est de poursuivre l’enracinement d’un climat socio-politique apaisé, permettant, tout à la fois, le bon fonctionnement des Institutions de la IIIème République de Côte d’Ivoire comme celui du débat démocratique et la poursuite du développement économique vigoureux du pays, dans un contexte de stabilité et de concorde nationale.

A travers la reprise de ce dialogue politique national, ouvert et inclusif, le gouvernement entend engager la classe politique de tous bords, ainsi que les forces vives de la Société civile, à œuvrer toujours davantage pour la paix civile et la cohésion nationale.

Au terme de cette séance d’ouverture, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité poursuivra et approfondira les discussions initiées, dans le cadre de groupes thématiques, avant la phase conclusive.

La précédente phase de dialogue politique, datant de décembre 2020, avait abouti à la signature par l’ensemble de l’opposition du rapport final des discussions, le 15 janvier 2021, et avait permis, en mars dernier, la tenue d’élections législatives transparentes et apaisées, avec la participation de l’ensemble des forces politiques pour la première fois depuis une décennie.

La reprise du dialogue politique, ce 16 décembre 2021, est ainsi une preuve supplémentaire de l’engagement du Président de la République, Alassane Ouattara, et de l’ensemble du gouvernement à bâtir une société de progrès et d’inclusion, dans une Côte d’Ivoire toujours plus solidaire.

Source : CICG

En lecture en ce moment

Affaire "Tia Israël, l’étudiant tombé d’un véhicule de la gendarmerie" : un fait deux versions

Nègreries à Fraternité Matin