Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, le nouvel homme fort du Burkina Faso





le-lieutenant-colonel-paul-henri-sandaogo-damiba-le-nouvel-homme-fort-du-burkina-faso


Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, est depuis ce lundi, le nouvel homme fort du Burkina Faso. Il a renversé le président Rock Marc Christian Kaboré.

Qui est lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo?

Officier supérieur d’infanterie dans l’armée burkinabé, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo (41 ans) est titulaire d’un master 2 en sciences criminelles du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris ainsi que d’une certification d’expert de la Défense en management, commandement et stratégie.

Ancien élément de l’ex-RSP, il a quitté les rangs de cette garde prétorienne de Blaise, après les mutineries de 2011. Affecté à Dori, comme Commandant du 11e Régiment d’Infanterie Commando (RIC), il rejoindra par la suite le 12e RIC à Ouahigouya, toujours comme Commandant.

Nommé le 3 décembre dernier par le président Roch Marc Christaian Kaboré, commandant de la troisième région militaire du pays, il devient le responsable du dispositif antiterroriste dans la zone est du Burkina ainsi que de la sécurité de la capitale Ouagadougou, et ce au lendemain de l’attaque d’Iniata qui avait fait 57 morts dont 53 gendarmes.

Le nouvel homme fort du Burkina également auteur d’un livre intitulé : « Armées ouest-africaines et terrorisme : réponses incertaines ? » publié aux éditions des trois colonnes. Livre dans lequel il analyse les faiblesses des stratégies antiterroristes mises en place.

Lambert KOUAME

 

En lecture en ce moment

La Côte d’Ivoire fait une nouvelle découverte importante de pétrole et de gaz naturel (Communiqué)

Récompenses des meilleurs élèves des examens scolaires : Mariatou Koné exhorte les entreprises à prendre exemple sur la CIE