Plus de 2.800 interventions dont 84 cas de décès enregistrées par les Sapeurs-pompiers en mai





plus-de-2800-interventions-dont-84-cas-de-deces-enregistrees-par-les-sapeurs-pompiers-en-mai

Les soldats du feu ont été mis à rude épreuve durant le mois de mai avec 2.827 sorties



Les interventions du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) pour le mois de mai 2022 se sont élevées à 2.827 contre 2.693 en 2021 à la même période, soit une augmentation de 4,98 %, selon les statistiques du GSPM du mois de mai 2022.

Concernant les victimes, 2200 ont été transportées durant ce mois de mai, 478 ont refusé de se faire évacuer et 84 décès ont été constatés, indique la note ajoutant que 78,71 % des victimes sont dus à des accidents de la circulation.

Le mois de mai 2022 s’achève avec 2827 interventions au total, soit une moyenne journalière de 91 interventions.

Pour ce qui est des évacuations, 11,32% des victimes ont été adressées au CHU de Treichville, 10,73% au CHU de Bouaké, 8,64% au CHR de Korhogo, 7,77% au CHR de Yamoussoukro, 6,09% au CHU de Cocody, 4,1% à l’Hôpital Militaire d’Abidjan, 3,91% à l’hôpital général de Port Bouet et 3,64% à l’hôpital général d’Abobo sud, a détaillé la note statistique, ajoutant que le reste des victimes a été pris en charge par les hôpitaux généraux et les structures sanitaires de proximité.

Les principales causes des interventions, selon le GSPM restent les accidents de circulation qui constituent à eux seuls 53,24% des sorties, suivis des transports de malades avec 10.47% et des feux avec 8,42%.

Parmi les feux, 90 concernent les maisons, 59 sont à caractère électrique, 27 intéressent les voitures, 20 les bouteilles de gaz à usage domestique, et 12 les magasins.

A Abidjan, les communes de Yopougon, Cocody, et Abobo enregistrent les plus grands nombres d’interventions.

Les Compagnies (Cie) d’Abidjan avec respectivement 960 pour la 1ère Cie (Indenié), 536 pour la 4e Cie (Yopougon) et 446 pour la 2e Cie (Zone 4) réalisent les plus grands nombres d’interventions.

La 8e Cie basée à Bingerville réalise quant à elle 168 interventions.

A l’intérieur, c’est la compagnie de Bouaké 3e avec 302 sorties qui arrive en tête, la 6e Cie à Korhogo enregistre 206 interventions, tandis que la 5e Cie à Yamoussoukro en compte 165 et la 7e Cie de N’zianouan 44.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Coronavirus : Deux médecins français considèrent les africains comme des cobayes, la cinglante réponse de Samuel Eto’o

Décrispation de la situation sociopolitique : Le parti de Blé Goudé "salue dans le principe", la rencontre entre Ouattara et Bédié