Un cas de rage confirmé à Alépé





un-cas-de-rage-confirme-a-alepe


Un cas de rage a été confirmé à Montézo, localité située à 8 km d’Alépé, par la direction départementale des Ressources animales et halieutiques, après analyse du cadavre d’un chien errant par un laboratoire à Bingerville.

Selon des témoignages, le chien avait mordu d’autres chiens et une fillette de 10 ans  dont la vie est hors de danger après une prise en charge.

Le directeur départemental des Ressources animales et halieutiques d’Alépé, Acho Nicolas, a exhorté lundi 19 septembre toutes les populations de sa circonscription à faire vacciner leurs animaux domestiques contre la rage.

M. Acho a ajouté que le ministère des Ressources animales et halieutiques, à travers la direction des services vétérinaires (DSV), a mis des kits de vaccination à leur disposition.

La rage est une maladie virale mortelle. Le chien atteint de rage devient agressif, n’obéit plus à son maître, ne reconnaît plus les personnes qui lui sont familières, il mord tout sur son passage, il ne mange plus, s’agite avec une salive abondante et devient paralysé puis meurt. Chez l’homme, les symptômes sont notamment, la fatigue, l’insomnie, le manque d’appétit et le fourmillement à l’endroit du mordu.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Région du Gbêkè : Une entreprise de parfumerie offre 300 kits scolaires au Groupe scolaire Dar-es-Salam de Bouaké

Scandale à l’école de police : Le sergent-chef mis en cause déféré