Après ses gestes jugés trop osés sur agent de police lors de la finale du tournoi Tchin-Tchin, la danseuse Dezy demande pardon





apres-ses-gestes-juges-trop-oses-sur-agent-de-police-lors-de-la-finale-du-tournoi-tchin-tchin-la-danseuse-dezy-demande-pardon


La danseuse Dezy Dokui, celle-là même qui s’est illustrée, lors de la finale du tournoi de petit poteau dénommé Cam Tchin-Tchin en se trémoussant devant un agent des forces de l’ordre a, dans une vidéo, publiée ce lundi, présenté au nom de son staff, ses « sincères » excuses aux forces de l’ordre, au procureur de la République et singulièrement l’officier devant qui elle a dansé.

Lire: Le policier victime de scène obscène lors du tournoi Tchin-Tchin félicité par le DG de la Police pour son sang-froid

Lors de cette finale, la danseuse est allée jusqu’à frotter son généreux postérieur sur les parties intimes du policier en tenue qui est resté de marbre, rappelle-t-on.

« Je suis là ce matin pour représenter le groupe et au nom du groupe, présenter mes sincères excuses aux forces de l’ordre de Côte d’Ivoire, à M. le procureur, surtout à l’officier sur qui j’ai dansé hier », s’est-elle exprimée, reconnaissant que les photos publiées « ne sont pas jolies à voir ».

Suite à cette scène, la direction générale de la police nationale, dans une note, a mis en garde contre tout geste obscène sur ses agents lors d'événements culturels.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Yopougon : Trois morts dont un bébé de deux semaines dans un effondrement de baraque

Très mauvaise défense