Couverture maladie universelle (CMU) : Le décret de mise en œuvre de l’obligation d’enrôlement prend effet dans 6 moins





couverture-maladie-universelle-cmu-le-decret-de-mise-en-oeuvre-de-lobligation-denrolement-prend-effet-dans-6-moins

les autorités ivoiriennes engagées pour la mise en exécution la CMU



Le décret de mise en œuvre de l'obligation d'enrôlement prendra effet dans six mois. L'information a été donnée au cours d'une conférence de presse conjointe du ministre de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, et de celui de l'Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara, ce vendredi 30 septembre 2022 à Abidjan.

"En vue d'amplifier l'enrôlement des populations, le décret relatif à la mise en œuvre de l'obligation d'enrôlement à la CMU, adopté en Conseil des ministres le 28 septembre 2022, prendra effet dans six mois", a déclaré Pierre Dimba.

Pour le ministre de la Santé, l'intérêt de ce décret est d'offrir une nouvelle opportunité aux populations de se faire enrôler gratuitement et d'accroître le nombre des assurés. L'objectif reste ici de permettre aux citoyens d'avoir droit à des soins de santé de qualité, sans restriction de conditions financières ou sociales.

A lire aussi: JNCC 2022 : Le vice-président ivoirien invite à la valorisation de la transformation du cacao

Pierre Dimba a insisté sur le vaste programme de construction, de réhabilitation et d'équipement des établissements sanitaires en cours dans tout le pays. Ces infrastructures permettront d'élargir le réseau d'offre de soins existant de la CMU à 2 948 établissements sanitaires.  Il a soutenu que la CMU constitue l'épicentre du programme du gouvernement " Une Côte d'Ivoire solidaire" qui ambitionne de bâtir, autour de ce dispositif, un système de santé robuste destiné à prendre en charge tous les Ivoiriens et les non Ivoiriens vivant en Côte d'Ivoire. " La CMU est un dispositif solidaire, global et intégré", a-t-il conclu.

Pour sa part, le ministre Adama Kamara a rappelé que la CMU est une solution structurelle au règlement de la question de santé en Côte d'Ivoire. Poursuivant, il a indiqué que la prise du décret s'inscrit dans le cadre de l'amélioration continue du pouvoir d'achat des populations. Il a fait remarquer que 3 300 médicaments sont accessibles pour soigner 80% des pathologies.

Il a également ajouté que 1 800 agents d'accueil sont mobilisés par l'État pour une prise en charge efficiente des assurés.

 Notons qu’à ce jour, 3,5 millions de personnes ont été enrôlées dans le cadre de la CMU, plus de 3,4 millions de cartes ont été produites et plus de 2,4 millions  de cartes ont été distribuées. Au 31 août 2022, plus de 208 000 assurés ont été traités.

 Système national obligatoire de couverture de risque maladie, la CMU a été instituée en 2014.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Retour de Gbagbo et Blé Goudé : "Ça me paraît cynique de payer le billet d'avion de quelqu'un pour venir juste le mettre en prison" (Amadou Coulibaly)

Affaire FIF-FIFA: Voici les 3 recours portés devant le TAS