Exclusif-Le père de Jonathan Morrison parle de son champion de fils et précise « si tout le monde avait cherché à comprendre »





exclusif-le-pere-de-jonathan-morrison-parle-de-son-champion-de-fils-et-precise-si-tout-le-monde-avait-cherche-a-comprendre


Après le succès du Tchin-Tchin 2022: le père Ébenezer Morrison, à propos de son fils Jonathan Morrison : «c’est un champion». Il déplore que le message derrière ses propos critiques n’aient pas été perçus , ainsi que le silence passé sur une autre réaction qui avait suivi.

Le père Ébenezer Morrison parle à nouveau et qualifie de « champion », son fils Jonathan Morrison qui a réussi l’organisation de la première édition de son tournoi de Maracana baptisé Tchin-Tchin 2022.  Nous avons joint son père qui révèle les qualités intrinsèques de son fils, se dit incompris et s’explique.

Pouvons-nous avoir votre réaction après la fin de la première édition du Tchin-Tchin, organisée par votre fils, tournoi qui a connu, selon plusieurs observateurs, un immense succès ?

Souffrez que je ne me prononce pas sur les sujets qui ne concernent pas Jésus Christ.

Pourtant vous-vous êtes pourtant exprimé sur ce sujet auparavant. Et vous aviez même publiquement affiché votre désaccord avec votre fils ?

Après ça, il y a eu un 2ème post dans lequel j’ai dit que le surnom que je lui ai donné depuis son enfance, c’est Champion. Il est béni et rien ne doit lui résister. Mais là, aucun média n’en parle… Contrairement à ce que certains jeunes pensent de moi, je ne suis pas un père qui expose ses enfants. Malgré ses différentes sorties comme celle d’hier sur Life.tv avec la bien-aimée Konnie Touré (que j’ai suivi), je demeure un père protecteur qui ne s’est jamais repenti des bénédictions qu’il donne à ses enfants. Jonathan a toujours le zèle de la jeunesse et je crois qu’avec le temps et la sagesse, il se ressaisira.

Comment avez-vous accueilli le succès du Tchin-Tchin ?

Cuisine interne. Sachez que je ne regrette pas mon premier post parce que les gens ont tout lu ,mais ils n’ont pas compris le message derrière. C’était le cri de détresse d’un père qui interpelle son fils qui refuse ses conseils et qui n’en fait qu’à sa tête… (… ) Je veux dire : écoute les conseils pour ne pas le regretter plus tard… lire la suite sur afrikipresse

En lecture en ce moment

Banque africaine de développement : Dr Akinwumi A. Adenisa rempile pour 5 ans

Covid-19: Deux personnes retranchées à l’intérieur du pays acheminées sur Abidjan