Rififi à la FIDHOP: Une dizaine de membres se désolidarise de Dr Boga Sako





rififi-a-la-fidhop-une-dizaine-de-membres-se-desolidarise-de-dr-boga-sako

Dr Boga Sako fait face à une fronde au sein de la FIDHOP



Dans une déclaration dont pressecotedivoire.ci a reçu copie, le samedi 14 janvier 2023, plusieurs membres du bureau exécutif de la Fondation ivoirienne pour l’observation et la surveillance des droits de l’homme et de la vie politique (FIDHOP) présidée par Dr Boga Sako Gervais annoncent leur démission.

Dans le communiqué, les membres démissionnaires exposent les raisons de leur décision. Il s’agit entre autres du "dévoiement de la FIDHOP de sa mission de défenseur des droits de l’homme, mené par Dr Boga Sako Gervais, depuis son retour d’exil en Côte d’Ivoire » , du « désintérêt manifeste de ce dernier et son manque d’engouement, quant aux vives réactions et actions, devant les cas graves de violations des droits de l’homme portés à sa connaissance par certains membres du Bureau exécutif ».

Le protestataires fustigent également «les cotisations intempestives, les dépenses exorbitantes, imposées aux membres du Bureau exécutif et vouées à des fins autres que des activités en faveur des droits de l’homme » mais aussi « le dysfonctionnement criard de ses organes de fonctionnement ».

Devant ce qu'ils appellent des abus, les signataires du document refusent de cautionner et d’associer leurs qualités et leurs images aux actions de la FIDHOP.

« Soucieux de préserver notre légitime quête permanente, du respect de la légalité et des droits de tout homme et dans notre posture de défenseurs des droits de l’homme, sur notre honneur et notre dignité, nous nous désolidarisons de l’aventure ambiguë, dans laquelle le président-fondateur tient coûte que coûte à nous conduire, en ses obligés », tranchent-ils.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Décès d’Henri Konan Bédié : le président Ouattara décrète 10 jours de deuil national

Point de la situation de la COVID-19 au lundi 22 juin 2020