« La Côte d’Ivoire ne me quittera jamais », Richard Bell, ambassadeur des Etats-Unis





la-cote-divoire-ne-me-quittera-jamais-richard-bell-ambassadeur-des-etats-unis


En fin de mission en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur des Etats-Unis, Richard Bell, est allé faire ses adieux au président de la République, Alassane Ouattara.

Au sortir de cette audience que lui a accordée le numéro un ivoirien à la présidence de la République, le diplomate américain a félicité le chef de l'Etat et l’ensemble du peuple ivoirien pour les progrès que le pays est en train de réaliser à un moment où tous les pays voisins ont de sérieux problèmes, où le monde entier fait face aux multiples défis.

« Après trois ans et plus, au pays de l’Akwaba, je quitte la Côte d’Ivoire avec plus d’optimisme pour votre pays. La Côte d’Ivoire ne me quittera jamais. Je compte bien revenir pour constater de visu le progrès continu », a-t-il déclaré.

Le président de la République s’est dit heureux de la contribution que les Etats-Unis ont apportée à son pays. « Les Etats-Unis sont un partenaire important, je dirai essentiel pour la Côte d’Ivoire », s’est réjoui Alassane Ouattara, rappelant sa fierté de voir le président Félix Houphouët-Boigny, être le premier chef d’Etat africain à être reçu par le président américain John Kennedy dans les années 60.

« Cela reste une marque de fierté et de considération et les Etats-Unis sont un partenaire de premier plan. Et je voudrais remercier les autorités américaines notamment le président Biden et dire que les Ivoiriens demeurent les amis du peuple américain », a conclu Alassane Ouattara.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Traitement de l’accident vasculaire cérébral (AVC) : La première intervention de thrombectomie mécanique réalisée avec succès à Abidjan

Cité dans un scandale financier : Al Moustapha interpellé et gardé à vue