Sassandra : elle fait arrêter son mari et se met à ses petits soins pour sa survie en prison





sassandra-elle-fait-arreter-son-mari-et-se-met-a-ses-petits-soins-pour-sa-survie-en-prison


Sara, une jeune fille dont le copain a été condamné le jeudi 13 avril 2023 à 3 mois de prison ferme par la section du tribunal de Sassandra pour coups et blessures volontaires, n'a pas mis un trait sur la relation amoureuse avec son petit ami.

Elle s'est engagée à être aux petits soins de son copain pour qu'il ne ressemble guère à un détenu abandonné. Selon une source pénitentiaire, la jeune fille a apporté le vendredi matin un repas copieux et des vêtements à son copain qui respire l'air de la prison de Sassandra.

L’engagement de Sara à rendre visite à son copain les mains chargées en prison est diversement apprécié dans le quartier où elle réside. Un riverain en colère contre son attitude, a fait savoir, sous le couvert de l'anonymat, qu'à la place du détenu, il aurait refusé de la recevoir en prison. Un autre riverain va plus loin que notre premier interlocuteur. A la place du détenu, il aurait mis fin à cette relation parce que selon lui, dans sa tradition, emprisonner quelqu'un, c'est vouloir indirectement sa mort.

Cependant, quelques filles approchées pensent que l'engagement de Sara à être aux petits soins de son copain en prison est la preuve que l’amour existe toujours entre les deux. Attendons donc jusqu’en juin pour savoir la décision que prendra le détenu, peintre de profession, à sa sortie de prison. 

 Touré Boa 

Correspondant régional 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Alors qu’il est attendu à Abidjan : l’avion de Guillaume Soro détourné

France : Nicolas Pépé à nouveau brillant avec l’OGC NICE