Miss Handicap Côte d’Ivoire (2ème édition ) : La finale prévue le samedi 20 avril 2019





Côte d'Ivoire,Miss Handicap


Qui succédera à Loukou Getheme, étudiante de 25 ans, élue Miss handicap Côte d’Ivoire 2018 ? Les regards seront tournés vers le palais de la culture, le samedi 20 avril 2019, à 19h, pour connaitre la nouvelle reine de la beauté de Miss Handicap.

Après une première édition aux allures de test, la seconde édition marque, selon les organisateurs, l’envol définitif de ce concours qui s’est imposé dans la sphère des compétions de beauté en Côte d’Ivoire. Tout est fin prêt pour offrir aux spectateurs un événement féérique haut en couleur avec une dizaine de candidates motivées. Tout ceci sous l’œil vigilant d’un jury qualifié.

A en croire Danièle Adahi Bikpo,  présidente du comité d’organisation, au-delà du concours, Miss Handicap veut se positionner comme un instrument d’intégration sociale. "Miss Handicap Côte d’Ivoire est né de la volonté de contribuer à l’intégration sociale, culturelle et professionnelle des personnes en situation de handicap et plus précisément des jeunes filles en situation de handicap physique, sensoriel et intellectuel. Loin des codes de beauté classiques, Miss Handicap Côte d’Ivoire est l’expression de la reconnaissance de la beauté au travers de la personnalité, de l’ouverture d’esprit, de l’humour et du talent. Miss Handicap Côte d’Ivoire donnera un autre regard sur le handicap et une autre définition de la beauté. Nous nous détacherons des stigmatisations, des préjugés et de nos appréhensions sur le handicap. Nous ouvrirons notre esprit et notre cœur à comprendre, à aimer et à accepter la différence de l’autre. Il faut réaliser que " l’autre aurait pu être moi; l’autre n’a pas choisi d’avoir un handicap", a rappeler Danièle Adahi Bikpo avant d’ajouter " qu’il ne s'agit pas seulement d'apprécier la plastique mais de choisir une égérie qui deviendra une porte-parole attrayante à destination du grand public, du milieu des affaires et du monde politique. C’est comme pour les jeux, il y a les jeux olympiques et les jeux paralympiques. Il n’y a pas les mêmes critères d’évaluation pour le concours Miss Handicap Côte d’Ivoire et le concours Miss Côte d’Ivoire. Le concours de Miss Handicap est moins basé sur les critères physiques, plus sur le parcours de chaque personne. Le but étant de devenir ambassadrice du monde du handicap", a signifié la présidente du comité d’organisation.

Rappelons que de nombreux pays tels que les Etats-Unis d’Amérique, la Suisse, la France, le Cameroun sont des précurseurs du concours Miss Handicap. La Côte d’Ivoire est le 3e Etat africain après l’Afrique du Sud et le Cameroun à avoir adopté cette distinction destinée à changer les mœurs vis-à-vis de la problématique du handicap.

Gael ZOZORO avec Sercom

 

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Des blessés dans un affrontement entre gendarmes et populations dans un village de Tiassalé

Côte d’Ivoire / Perspectives climatiques 2019 : Les prévisions annoncent une hausse de la pluviométrie entre mars et juillet