Nestlé déconseille la consommation du « Cube Maggi » sans cuisson





nestle-deconseille-la-consommation-du-cube-maggi-sans-cuisson


Abidjan, le 2 juin 2023 (AIP) – L’entreprise agro-industrielle Nestlé déconseille vivement la consommation de son bouillon de cube d’assaisonnement « Cube Maggi » sans l’avoir préalablement cuit dans un repas.

Ces conseils ont été donnés vendredi 2 juin 2023 par Mme Akua Kwakwa, responsable nutrition, santé, bien-être et durabilité pour Nestlé Afrique centrale et de l’ouest, et le nutritionniste Jules Kouassi, lors d’un atelier dénommé la Nutrition Academy, un événement organisé par Nestlé Côte d’Ivoire à l’intention des journalistes.

Mme Kwakwa a particulièrement mis en garde contre l’usage courant du « garba », un repas composé d’attiéké (semoule de manioc) et de poisson, sur lequel de nombreux habitants de la Côte d’Ivoire saupoudrent du bouillon Maggi. Elle a interdit cette pratique en la qualifiant de « nuisible à la santé ».

« Il s’agit d’un bouillon culinaire destiné à être utilisé dans la cuisson des repas, et non dans d’autres conditions. Il ne faut pas consommer les bouillons culinaires crus, car cela comporte des risques pour la santé », a confirmé le spécialiste de la santé publique Jules Kouassi. Il a exhorté les journalistes et par extension la population à ne plus utiliser ces bouillons dans les vinaigrettes et autres préparations sans cuisson.

Ces experts en nutrition recommandent également d’utiliser deux cubes d’assaisonnement, sans ajouter de sel, pour la cuisson d’un repas destiné à six personnes.

L’objectif de cet atelier était d’informer davantage les journalistes sur la nutrition, de les sensibiliser à une alimentation équilibrée et de les informer sur le profil nutritionnel des produits Nestlé.

 

Le nutritionniste et spécialiste de la santé publique, Jules Kouassi, lors de l’atelier de nutrition organisé par Nestlé CI, à l’attention des journalistes, 02. 06.23, à Abidjan.

Le Dr Kouassi a expliqué que pour améliorer les performances professionnelles et maintenir une bonne santé, il est essentiel d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Il a encouragé les participants à adopter une assiette équilibrée en privilégiant les produits locaux.

« Une assiette équilibrée se compose de 50 % de légumes, 20 % de glucides, 20 % de protéines et 10 % de bonnes graisses. Cela représente l’art de bien manger équilibré et une hygiène de vie en termes d’alimentation », a déclaré le spécialiste.

Dr Kouassi a par ailleurs recommandé de trier les fruits et légumes dès le retour du marché.

Il est également conseillé, a-t-il dit, de préparer une solution en mélangeant une cuillère à soupe d’eau de javel pour dix litres d’eau, et de tremper séparément les fruits et les légumes pendant cinq minutes avant de les rincer à l’eau courante. Les légumes devant ensuite être classés par catégorie.

Le Dr Kouassi a aussi conseillé de conserver les fruits à l’air libre plutôt que dans un réfrigérateur, car cela peut entraîner une perte de nutriments.

Ces experts ont exhorté les consommateurs à toujours consulter les informations nutritionnelles d’un produit avant de l’acheter.

La fiche nutritionnelle fournit des détails sur la valeur énergétique, la quantité de matières grasses, d’acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines, de sel et d’autres informations facultatives, ainsi que la date limite de consommation et la date de durabilité minimale, ont-ils fait savoir.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Précarité menstruelle : Plaidoyer pour la suppression des taxes sur les serviettes hygiéniques

Journée internationale de la Femme : ce qu’il se passé entre Félix Tshisekedi et les Femmes d'exception du Congo