Compendium des compétences féminines : la phase 3 lancée à Bouaké





compendium-des-competences-feminines-la-phase-3-lancee-a-bouake

Mme Euphrasie Yao entouré des autorités de Bouaké



« Le secret d’une aventure, celle qu’on n’attendait pas au sommet ». C’est le livre autour duquel s’est articulé l’atelier de formation organisé par la ministre Euphrasie Kouassi Yao, coordonnatrice nationale du Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire, le samedi 1er juillet 2023 à Bouaké, nous rapportent ses services.

Selon le communiqué dont pressecotedivoire.ci a reçu copie, il s’agissait pour Mme Kouassi Yao d’une part, de procéder au lancement de la phase 3 du Compendium, focus Jeune, au plan national et international à partir de la région du Gbêkê et d’autre part, de partager son expérience à travers cette œuvre littéraire, dans le but de favoriser le développement personnel et professionnel des jeunes afin de transformer leurs vies.

L’événement a rassemblé les associations estudiantines, les leaders de jeunesses des différentes confessions religieuses, les jeunes des partis politiques, les jeunes entrepreneurs, les autorités administratives, politiques, ainsi que les chefs traditionnels et guides religieux, en présence du ministre ivoirien des Transports Amadou Koné, par ailleurs, député de Bouaké commune.

Ce dernier a exhorté la jeunesse de Bouaké et plus généralement du Gbêkê à adhérer au Compendium, indique le document.

« Je voudrais vous exhorter pour ceux et celles qui ont les capacités et compétences dans un domaine, à rejoindre le Compendium pour mieux les valoriser et espérer en tirer gain au moment où le monde du travail n’est pas toujours favorable aux jeunes filles. C’est à vous femmes, jeunes, de vous battre, pour vous imposer par vos compétences et Dieu seul sait combien de jeunes filles diplômées qui malheureusement rencontrent des frustrations au moment de l’obtention d’un petit boulot ou un poste important de responsabilité », a-t-il déclaré.

A l’endroit de la ministre Euphrasie Kouassi Yao, initiatrice de l’activité, il a promis de travailler à l’accompagnement des jeunes de Bouaké et de permettre l’éclosion des talents et des compétences. Il a annoncé à cette occasion qu’il bâtira son projet de gestion de la mairie avec les jeunes et les femmes.

Le Compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI), programme mis en œuvre par la Chaire UNESCO « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions », est né de la volonté du Président Alassane Ouattara de promouvoir la participation des femmes aux fonctions administratives et électives pour rendre effective l’égalité des chances entre les femmes et les hommes.

Le COCOFCI œuvre pour une meilleure prise en compte des questions de genre dans les politiques publiques et privées. Dès lors, ce programme apparaît comme un cadre stratégique et opérationnel visant à faciliter et accompagner l’application des résolutions internationales et des normes juridiques nationales afin de relever le défi de la représentativité des femmes aux processus décisionnels à tous les niveaux et quel que soit le domaine d’activité.

Lancé le 4 octobre 2011, le Compendium a célébré son 10ème anniversaire l’année dernière. L’événement a réuni plus de 1500 personnes, dont de nombreuses personnalités venues de plusieurs pays d’Afrique.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Sit-in au Ministère de la culture et de la promotion des arts du spectacle : Les professionnels de l’action culturelle dénoncent le mépris de leur tutelle

Enseignement catholique: ouverture de la réunion de rentrée ce mercredi