Revue de presse : après les élections régionales et municipales, la crise du riz fait rage





revue-de-presse-apres-les-elections-regionales-et-municipales-la-crise-du-riz-fait-rage


Après l’effervescence des élections régionales et municipales du 2 septembre 2023, la crise du riz fait rage à la Une des quotidiens ivoiriens ce lundi 11 septembre 2023. La hausse du prix du riz depuis la semaine dernière, fait grincer les dents aux populations et le gouvernement essaie de se justifier sur cette augmentation.

L’Inter met le pied dans le plat en disant à sa grande Une « Tout sur la crise du riz en Côte d’Ivoire », quand Le Rassemblement s’interroge sur ce « Que fait le ministre du Commerce ? », parlant du même sujet. Et Le Quotidien d’Abidjan d’indexer l’Etat en mentionnant : « Le gouvernement s’explique sans convaincre ».

La question du riz n’est pas arrivée à faire occulter les leçons tirées après les élections locales. Passées les heures de joie ou de pleurs, le temps du bilan est arrivé. Les groupements politiques font le point de leurs différentes participations. Chacun tire ses leçons selon sa victoire ou son échec. Les journaux ont suivi cette cadence. Le Patriote ouvre avec pour Une « Comment Ouattara a ouvert les yeux aux Ivoiriens », quand L’Expression rapporte les propos de la ministre Kandia Camara, élue maire d’Abobo, le samedi 2 septembre dernier : « Nous avons relevé brillamment le défi ». Sur cette victoire dans l’une des plus grandes communes du District autonome d’Abidjan, Notre Voie écrit : « Kandia salue le triomphe de l’alliance RHDP-FPI ». Et Le Mandat de donner la parole à Diomandé Adama, un cadre du RHDP qui affirme que « La victoire du RHDP est méritée ».

A côté de ceux qui jubilent, il y en a qui sont encore dans l’incertitude. C’est le cas du Pr Daniel Sess, dans la région des Grands ponts. « J’attends que le droit soit dit et que ma victoire soit reconnue », espère-t-il à la Une de L’Héritage. Là où d’autres se font tirer les oreilles, comme le mentionne Dernière Heure Monde qui révèle que « Ouattara pique une colère dans l’affaire Eric Taba », parlant de l’élection municipale à Cocody.

Plusieurs journaux se sont intéressés pour leur part à la responsabilité de la Commission électorale indépendante (Cei) dans les nombreux recours qui ont lieu après ces élections. « ONG et mouvements politiques jugent la CEI », informe Le Quotidien d’Abidjan. De son côté Le Temps dévoile « Les régions et communes concernées » par les recours devant le Conseil d’Etat. Le Nouveau Réveil, lui, s’interroge : « Que vaut le RHDP sans la CEI ? ».

Concernant le cas de la région du Guémon où les deux élections ont été purement et simplement annulées, « le préfet de région dit sa part de vérité » à la Une du Sursaut, là où l’Avenir sort « la vérité sur les incidents ayant empêché la proclamation des résultats ».

En sport, les Eléphants de Côte d’Ivoire affronteront ce mardi 12 septembre 2023, les Aigles du Mali, en match amical. Un vrai test en prélude à la CAN 2023. « Côte d’Ivoire-Mali, c’est pas amusement », annonce Super Sport.

A la semaine prochaine !

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Saga des pros ivoiriens : Sébastien Haller buteur , Nicolas Pépé et Wilfried Zaha n'ont pas brillé

Caravane « EnLigneTousResponsables » : les populations de Treichville et du Plateau invitées à un usage plus responsable des médias sociaux