Obsèques de HKB : la dépouille mortelle de Bédié accueillie avec une grande émotion au corridor Sud de Daoukro





obseques-de-hkb-la-depouille-mortelle-de-bedie-accueillie-avec-une-grande-emotion-au-corridor-sud-de-daoukro

La dépouille mortelle de Bédié accueillie avec une grande émotion au corridor Sud de Daoukro



Les populations de la région de l’Iffou, des quatre coins de la Côte d’Ivoire et celles venues de l’étranger ont accueilli sous une pluie battante, dimanche 26 mai 2024, aux environs de 17 h, avec une grande émotion faite de pleurs et de tristesse mais de danses, la dépouille du président Henri Konan Bédié au corridor Sud de Daoukro, en présence des leaders des différents partis politiques, des cadres et du corps préfectoral de la région.

“La mort de Bédié est irréparable et insupportable parce qu’il était le pilier de la famille. L’inquiétude qui nous hante est de savoir que les choses ne seront plus les mêmes dans la famille et à Daoukro. Il est et reste un monument, un homme exceptionnel, de grand cœur qui a aimé sa population”, a souligné l’un de ses neveux, Kouadio Aka Désiré et Amani Loukou Benoît, fils du village de Pêpressou.

Dame Oulaye Reine, handicapée de son état et commerçante venue de la région de Gbêkê a dit sa considération pour le Président Bédié et son épouse pour leur amour des handicapés. Je suis venue lui rendre hommage. Mais j’ai été empêchée par la pluie. Mon souhait est que les nouvelles autorités ivoiriennes aient un regard sur les personnes handicapées.

La pluie qui s’est abattue sur la ville est diversement interprétée au sein des populations. Au niveau de sa formation politique, la secrétaire générale de l’Union des femmes du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (UFPDCI), Doumbia Salimata, cette pluie est le signe du mécontentement de leur président.

“J’ai toujours eu l’habitude de dire que Bédié est resté incompris toute sa vie. Voilà que le jour de l’arrivée de sa dépouille il nous montre les signes de son mécontentement en envoyant la pluie pour nettoyer la Côte d’Ivoire de ses souillures. Pour moi, ce qui s’est passé à 17 heures, est mystérieux parce que toute la journée la ville de Daoukro était ensoleillée. Il ne parlait pas beaucoup. Aujourd’hui, il nous montre qu’il est parmi nous. (…) Son départ laisse un grand vide”, a indiqué Mme Doumbia.

Décédé le 1er août 2023, à Abidjan, à l’âge de 89 ans, Henri Konan Bédié sera inhumé ce samedi 1er juin 2024, à Pépressou, son village natal, dans le département de Daoukro. Du jeudi au samedi, il a reçu les hommages de la nation à Abidjan.
(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Pour RSF, il n’y aura pas de transition démocratique sans liberté de la presse au Soudan

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 15 février 2023