Le projet de loi sur la représentation de la femme dans les assemblées élue adopté à "l'unanimité"





Assemblée nationale,Représentation de la femme


Les députés de la Commission des affaires sociales et culturelles ont adopté, à l’unanimité, mardi, le projet de loi sur la représentation de la femme dans les assemblées élues soumis par le gouvernement.

La ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Pr BakayokoLy Ramata dans sa présentation de l’exposé des motifs a donné le taux de représentativité de la femme dans les assemblées en Côte d’Ivoire.
Selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2014, elles représentent 48,3 % de la population ivoirienne. Au parlement, elles représentent 11,5 %, dans les Conseils municipaux, 11,33 % et 14,97 % dans les Conseils régionaux.

L’Etat de Côte d’Ivoire, conscient de ce que la promotion des droits de la femme est une exigence démocratique et un impératif de bonne gouvernance, essentielle pour un développement socio-économique durable a renforcé son dispositif normatif à travers l’adoption d’une loi.

Ce projet de loi exige que pour les scrutins uninominaux ou de liste, un minimum de 30 % de femmes sur le nombre total de candidats. Quant aux partis politiques ou groupements politiques dont la liste atteint au moins 50 % de femmes candidates, ils bénéficieront d’un financement public supplémentaire.

Tous les groupes parlementaires ont approuvé ce projet de loi et plaidé pour que ce projet se poursuive jusque dans l’administration. Les 27 députés présents sur les 42 que compte cette commission ont adopté à l’unanimité ce projet.

L’émissaire du gouvernement Pr Bakayoko Ly Ramata, s’est réjoui de l’adoption de ce texte, ajoutant "les débats ont été démocratiques, ouverts. C’est une avancée historique pour les femmes de Côte d’Ivoire. Merci pour avoir compris le bien-fondé de ce projet de loi ». 

Lambert KOUAME 

En lecture en ce moment

Victimes et bourreaux

Notre-Dame: près d'un mois après l'incendie, où en est l'enquête?