Burkina Faso: Liberté provisoire pour Rama la Slameuse





Burkina Faso,Rama la Slameuse,Liberté conditionnelle


Accusée de blanchiment de capitaux et écrouée à la MACO depuis le 24 juin, l’artiste burkinabé Rama la Slameuse a été libérée le vendredi 16 août pour des raisons de santé.
L’artiste burkinabé Rasmata Diallo plus connue sous le surnom « Rama la Slameuse » respire l’air frais de la liberté (provisoire) depuis le vendredi 16 août. Selon son avocat Me Paul Kéré, elle a été libérée pour des raisons de santé. Pour la petite histoire, elle avait investi la somme de 25 millions de francs CFA (environ 38.000 euros) dans l’anniversaire de sa fillette Gloria, lui offrant au passage un véhicule neuf.
Écrouée à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) depuis le 24 juin 2019 pour blanchiment de capitaux, outrage à agent, menace de mort, rébellion et atteinte à la vie privée, son jugement était annoncé pour le mois de juillet. Lire la suite sur diasporas-news.com 

 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : le FPI demande aux partisans de Laurent Gbagbo de s’abstenir de manifester en Belgique, son pays d’accueil.

Etats-Unis : Un homme de 70 ans accusé d’avoir engrossé une fille de 13 ans