Affaire Bédié regrette son alliance avec le RHDP : "le doyen affiche une mémoire sélective" (Joël N'guessan)





affaire-bedie-regrette-son-alliance-avec-le-rhdp-quotle-doyen-affiche-une-memoire-selectivequot-joel-nguessan


Le vice-président du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), chargé de la région du Bélier et du district autonome de Yamoussoukro, Joël N’guessan, a estimé que le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-mouvance présidentielle), Henri Konan Bédié, "affiche une mémoire sélective".
Jeudi, dans une interview accordée à la chaîne de télévision française France 24, le président du plus vieux parti a dit regretter son alliance au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) et d’avoir aidé Alassane Ouattara à accéder à la magistrature suprême. 
"Nous devons tous reconnaître que le doyen Bédié affiche une mémoire sélective par rapport aux évènements et faits politiques des sept dernières années", a réagi Joël N’guessan, recommandant de ne pas tenir rigueur à M. Bédié "car il n’est pas évident qu’il soit en mesure d’apprécier à sa juste valeur les efforts et sacrifices pour permettre à la Côte d’Ivoire de renouer avec la paix".
Citant quelques avantages et honneurs que le chef de l’Etat Alassane Ouattara a accordé au président du PDCI et aux cadres de son parti, l’ex-porte-parole du RDR se demande si Henri Konan Bédié regrette vraiment cette alliance.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Quelque chose s’est passé entre Simone Gbagbo et des militaires, un proche de Soro aux portes de la prison

JO 2020 : Voici le tableau des quarts de finale, la Côte d'Ivoire sera face à l'Espagne