Flash Info

Guikahué, ‘’le substitut du Procureur HKB’’

Guikahué, ‘’le substitut du Procureur HKB’’

MON ÉDITO
L'ESSOR IVOIRIEN Réagir Ajouter à mon journal

Guikahué, ‘’le substitut du Procureur aimé Henri Konan Bédié’’ a sévi la semaine passée contre Adjoumani et les autres cadres du PDCI-RDA pro-parti unifié RHDP. Ils étaient 18 à être dans ‘’le box des accusés au Tribunal de première instance de la maison du Parti à Cocody’’. ‘’Le substitut du Procureur aimé Henri Konan Bédié’’ les poursuit devant le Tribunal de l’histoire pour collusion avec l’ennemi, le parti unifié RHDP et par ricochet, son président depuis le 16 juillet 2018, Alassane Ouattara. Maurice Kakou Guikahuéa vidé son délibéré : ‘’exclusion de toutes les instances du PDCI-RDA du principal accusé KobénanKouassiAdjoumani et ses 17 co-accusés. Interdiction leur est faite aussi d’arborer le pagne uniforme du parti dirigé par le natif de Pépressou (Daoukro). Guikahué le censeur, s’appuie sur l’article 93 du règlement intérieur et statuts de cette formation politique pour les exclure, radier de ce parti. Guikahué a usé d’une justice expéditive, injuste, inique qui pue à mille lieues, une revanche, une vengeance. Les mis en cause n’ont pas été entendus ou auditionnés devant le Conseil de discipline du PDCI-RDA. Une dictature qui ne dit pas son nom, signée le professeur agrégé en Cardiologie, Maurice Kakou Guikahué, la ‘’voix de son mentor’’, HKB. Ce n’est pas fini. Il a gagné en première instance. Non contents de ce verdict, Adjoumani, le porte-parole des 18 exclus a fait appel de cette décision. Lors d’une conférence de presse qu’il a animée le dimanche 22 juillet à Divo, en marge de la première sortie officielle du parti unifié RHDP dans la capitale du Loh-Djiboua. Adjoumani a craché le feu : ‘’Cette décision du ‘’Procureur’’ Kakou Guikahué est nulle et de nul effet. Elle est risible, ridicule et sans importance’’. Dépeupler le PDCI-RDA ; tel est l’objectif que vise celui qui a battu campagne pour Robert Guéi lors de la présidentielle de 2000 en Côte d’Ivoire ? Adjoumani a fait une grosse révélation, une révélation de taille. Après le scandale des 18 milliards de l’Union européenne quand il avait été nommé ministre de la Santé, le nouveau ‘’justicier’’ du PDCI-RDA est aujourd’hui rattrapé par une autre affaire sale. Il a trahi hier le parti qu’il dit défendre aujourd’hui bec et ongles, en soutenant le ‘’tombeur’’ de Bédié le 24 décembre 1999. Et cela sans vergogne. Le voilà rattrapé aujourd’hui par un gros scandale. Qui a trahi, trahira. Le président Henri Konan Bédié doit aujourd’hui se méfier de celui qui s’est ‘’métamorphosé’’ hier en un grand soutien de son ‘’tombeur d’hier’’, ‘’le père Noël en treillis’’, feu Robert Guéi. Quand on a un passé si ‘’ténébreux’’, on ne se livre pas à une chasse ‘’aux sorcières’’, à une revanche ou vengeance. Guikahué n’est-il pas en train de faire vide autour du président Bédié avant de le lâcher ? Par sa soif de vengeance, ne voit-il pas qu’il est en train de provoquer une saignée humaine, des départs massifs ? Il n’y a pas plusieurs manières de ‘’tuer’’ le parti de Félix Houphouët-Boigny. Osons et proclamons haut et fort avec Adjoumani et les autres que Guikahué, Billon et autres sont en mission commandée : détruire de l’intérieur, le PDCI-RDA. Que les plus lucides et les plus réalistes ne laissent pas ses ‘’ennemis’’ de la paix, dicter leur volonté à la majorité. Qu’ils ne fassent pas retourner ‘’Féfé’’ dans sa tombe en divisant ses enfants sur l’autel de leurs ambitions personnelles et égoïstes. Qu’ils soient dès à présent freinés ici et maintenant dans leurs velléités déstabilisatrices contre l’union des fils et filles d’Houphouët-Boigny. Aux houphouétistes vrais de leur barrer la route, dès à présent, afin qu’ils ne mettent pas leur plan machiavélique à exécution.

Bonne lecture et à la semaine prochaine, Inch’Alla !

 

BILL TERRASSON

Notez l' article

A lire également

Inscrivez-vous pour recevoir
notre newsletter

Société des Editeurs de Presse de Côte d'Ivoire
Abidjan-Adjamé
SICOGI, 80 logements, Bat. A, 2ème étage, Porte 6
Tél. : 20 38 42 00
04 BP 1947 Abidjan 04
Retrouvez-nous sur