Flash Info

Conseil des ministres/Menace de déguerpissement d’Adjamé village : Le gouvernement soutient que "l’indemnisation se fera en son temps"

Conseil des ministres/Menace de déguerpissement d’Adjamé village : Le gouvernement soutient que "l’indemnisation se fera en son temps"

SLIDER POLITIQUE
Presse Côte d'Ivoire Réagir Ajouter à mon journal

Le porte-parole du gouvernement a soutenu, au sortir du Conseil des ministres tenu, ce mercredi, au palais de la présidence, au plateau, que les personnes "concernées et impactées" par le projet de construction du 4e pont seront indemnisées.
"Les personnes concernées et impactées vont être touchées, les négociations auront lieu et l’indemnisation se fera en son temps", a rassuré le ministre Sidi Touré.
Selon lui, pour une infrastructure à construire, on fait toujours des études et des analyses d’impact environnementale. "Nous ne sommes qu’au début du processus. Les discussions ne font que commencer. Alors je ne comprends pas pourquoi il y aurait des émeutes ", s’est-il indigné.
Ce Conseil des ministres a précisé la date du début de la campagne électorale des municipales et des régionales qui doit démarrer le 28 septembre à 00 h 00 pour prendre fin le 11 octobre à la même heure. Il a aussi rappelé que ces élections concernent 6.498.215 inscrits repartis 10.464 lieux de vote et 20.219 bureaux de vote.
Concernant la rentrée scolaire, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que 14 milliards FCFA ont été mobilisés cette année pour la distribution des kits et manuels scolaires dans les établissements publics. Pour cette même année scolaire, il a révélé que 4.681 nouvelles salles de classe pour le primaire et 37 nouveaux collèges ont été construits. Au niveau des ressources humaines, il a indiqué que "5.000 nouveaux instituteurs viennent s’ajouter aux 78.544 existants", quand on dénombre respectivement 2.737 nouveaux professeurs et 1.000 éducateurs supplémentaires au secondaire. 
Réagissant sur la revendication de la FESCI exigeant la supression des frais annexes à l’inscription, il a dit que "les frais dont il est question ne sont pas du fait du gouvernement""Il est question maintenant que ce syndicat et les parents d’élèves qui gèrent les écoles, s’asseyent pour en discuter", propose-t-il. 
Le Conseil des ministres a adopté un décret portant reconnaissance de l’Organisation interprofessionnelle agricole de la filière cola dont, au dire de Sidi Touré, la Côte d’Ivoire est 1er producteur et 1er exportateur. Selon lui, la filière a produit 260.000 tonnes en 2016 dont 200.000 tonnes ont été exportées. Elle compte 2.000 producteurs et génère plus 78 milliards FCFA par an. 

Modeste KONE

Notez l' article
Inscrivez-vous pour recevoir
notre newsletter

Société des Editeurs de Presse de Côte d'Ivoire
Abidjan-Adjamé
SICOGI, 80 logements, Bat. A, 2ème étage, Porte 6
Tél. : 20 38 42 00
04 BP 1947 Abidjan 04
Retrouvez-nous sur