Côte d’Ivoire / Campagne café-cacao : "D’octobre à décembre 2018, le préjudice financier subit suite aux agressions est de 1,200 milliards FCFA" (DG du Conseil)





Côte d’Ivoire,Conseil café-cacao,1,200 milliards FCFA


Le directeur général du Conseil café-cacao de Côte d’Ivoire (CCC), Koné Brahima Yves, a révélé, ce jeudi, à Yamoussoukro, que le préjudice financier subit dans la filière, suite aux agressions, d’octobre à décembre 2018, s’élève à 1,200 milliards FCFA. 
"D’octobre à décembre 2018, le préjudice financier subit suite aux agressions est de 1,200 milliards FCFA", a-t-il fait savoir lors de l’ouverture de l’atelier de réflexion sur le renforcement de la sécurité pendant les campagnes de commercialisation du café et du cacao, qui s’est ouvert, ce jeudi, à l’hôtel Parlementaires de Yamoussoukro. 
Selon le DG du Conseil, le bilan humain est encore pire puisqu’on déplore huit opérateurs tués "constitués essentiellement de dirigeants de sociétés coopératives, de pisteurs ou de producteurs".
Pourtant, comme l’a indiqué Koné Brahima Yves, de 2012 à 2017, le Conseil a investi 678 millions FCFA dans le cadre du renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité. Au regard de ce bilan, a-t-il poursuivi, "il apparaît impérieux de peaufiner les stratégies de lutte contre l’insécurité". D’où la tenue de cet atelier.
Le préfet de région, préfet du département de Yamoussoukro, Brou Kouamé, a noté que face à la persistance de ce fléau qu’est l’insécurité, le présent atelier est le bienvenu. Rappelant la forte attente des acteurs du secteur quant aux conclusions qui en sortiront. 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

"Bédié ne se bat pas pour la libération de Laurent Gbagbo", soutient Adjoumani

Éducation nationale : Le lycée d’excellence de Grand-Bassam fin prêt pour la rentrée