Législatives du 6 mars 2021 : que peut faire l’opposition face au RHDP ?





legislatives-du-6-mars-2021-que-peut-faire-lopposition-face-au-rhdp


Les Ivoiriens sont appelés aux urnes le samedi 6 mars 2021 pour choisir les personnes devant les représenter à l’Assemblée nationale. 

Pour cette élection grandeur nature, l’opposition ivoirienne dans sa grande majorité a décidé d’y participer « pour faire barrage au projet du RHDP qui vise à confisquer tous les pouvoirs et à soumettre notre peuple », a déclaré le jeudi 7 janvier 2021, Georges Armand Ouégnin, président de Ensemble pour la démocratie et la paix (EDS, membre de la plateforme de la coalition de l’opposition), lors d’une conférence de presse.

Mais la grande question que beaucoup d’observateurs de la scène politique se posent c’est de savoir ce que cette opposition peut faire face au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti au pouvoir, qui semble avoir pris une longueur d’avance vu que depuis l’année 2011, il a participé à toutes les élections.

L’opposition de son côté avait appelé au boycott desdites élections.

Pire, le Front populaire ivoirien (FPI), pro-Gbagbo a, à maintes reprises, demandé à ses militants de boycotter l’enrôlement. 

Aujourd’hui, il est prêt à aller à ces élections sachant que de par leur faute, plusieurs militants ne se sont pas inscrits sur la liste électorale. Ce qui pourrait lui être préjudiciable si des stratégies efficaces ne sont pas mis en place.

En l’état actuel des choses, l’opposition pourrait trouver son salut qu’en se serrant les coudes et en choisissant des candidats consensuels. Vouloir coûte que coûte choisir des candidats, parti par parti serait ouvrir un boulevard à la victoire du RHDP. Naturellement, il leur faudra choisir les individus les plus représentatifs. 

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Angleterre : Wilfried Zaha va-t-il rejoindre Serge Aurier à Tottenham ?

Fif : Boycotté par des clubs de ligue1, ce que prévoit Didier Drogba