A propos de sa chanson dédiée à Assimi, Aicha Koné : «On ne peut pas plaire à tout le monde… »





a-propos-de-sa-chanson-dediee-a-assimi-aicha-kone-on-ne-peut-pas-plaire-a-tout-le-monde

La Diva Aicha Koné explique pourquoi elle a dédié une chanson à Assimi Goita



La Diva de la chanson ivoirienne, Aicha Koné est en proie à des critiques sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. De nombreux ivoiriens, à travers des publications tancent « Mama Africa » qui a sorti un single intitulé « Dignes fils d’Afrique », en soutien au chef de la junte malienne au pouvoir Assimi Goïta.

Au cours d’une émission sur la chaine de radio malienne « Renouveau FM », elle a  expliqué les raisons qui l’ont poussé à dédier cette chanson à Assimi Goïta.

A lire aussi: RENTRÉE SCOLAIRE 2022: MARIATOU KONÉ MET FIN AUX « GOMBOS » DANS LES ÉCOLES.

« On ne peut pas plaire à tout le monde. Moi je pense que le combat que mène aujourd’hui Assimi Goïta n’est pas celui du Mali seul et je crois que nous allons nous en rendre compte plus tard. Il est sur la voie de continuer un combat mené par nos devanciers pour la liberté de l’Afrique. Si nous disons que nous sommes panafricains, nous devons comprendre les choses dans ce sens. Moi, je suis une artiste chanteuse et je soutiens Assimi parce que c’est un panafricain. Même si je ne suis pas du Mali, je pense que c’est un combat collectif. Si le Mali sort vainqueur de ce combat, nous aurons tous eu la victoire », a-t-elle dit en substance.

Bien avant, elle a tenu à préciser qu’elle n’a jamais rencontré le chef de l’Etat malien. « Je vois Assimi Goïta à la télévision, je ne le connais pas physiquement. Mais c’est sa vision pour l’avancée du continent africain que j’ai aimé et qui m’a inspiré cette chanson. Nous sommes à la recherche de jeunes africains qui connaissent nos valeurs et de dirigeants qui nous aideront à sortir de la précarité. J’ai fait cette chanson en l’honneur d’Assimi Goïta du Mali, de Mamadi Doumbia de la Guinée et Baminda du Burkina Faso. Nous sommes dans le vent du changement. Il faut que les africains ouvrent les yeux. Il y a eu de l’avancée. Des mentalités sont en train de changer. Et Assimi Goïta est sur cette voie. Beaucoup d’africains devraient le suivre dans cette lancée car c’est un enfant du continent et si tout le monde l’aide à avancer dans le travail qu’il fait au Mali, tout le continent aura la paix », a-t-elle confié.

La Diva Aïcha Koné est allée plus loin pour dévoiler un pan de ses origines. « Si je veux retourner dans mes origines, le père de ma mère vient de Sikasso au Mali. Il s’appelait Moussa Traoré et était de la lignée royale. Il est venu en Côte d’Ivoire et a eu ma mère après avoir épousé ma grand-mère. Mais je connais Sikasso parce que je vais voir les parents de mes grands- parents. Sinon, je suis originaire de Boundiali, non loin de Tengrela en Côte d’Ivoire », a-t-elle révélé.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

Oussou Israël dit non à l'Africa Sports et choisit Bingerville

Visite d’Etat :Tout est réuni à la préfecture de Katiola pour le Conseil des ministres