Candidat à la présidence de la Banque mondiale, Ajay Banga sollicite le soutien de la Côte d’Ivoire





candidat-a-la-presidence-de-la-banque-mondiale-ajay-banga-sollicite-le-soutien-de-la-cote-divoire


Candidat des Etats-Unis pour le poste de président de la Banque mondiale, Ajay Banga, a entamé, ce mardi 7 mars 2023, une tournée africaine en vue de s’attirer les faveurs des pays en développement.

Pour la première étape de cette tournée, il a été reçu au Palais présidentiel par le vice-président, Tiémoko Meyliet Koné.

À l'issue de la rencontre, le vice-président a fait savoir que «M. Banga est en visite en Côte d’Ivoire pour solliciter le soutien de notre pays, le premier pays qu’il visite, dans le cadre de sa tournée africaine et a fait part de ses ambitions pour rendre la Banque mondiale plus performante et plus réceptive aux besoins et aux préoccupations des pays en développement».

Au regard de "la grande expérience de M. Banga ainsi que de l’intérêt qu’il porte à l’Afrique et aux défis auxquels nos pays sont confrontés", le vice-président lui a souhaité «ses encouragements et ses vœux de plein succès».

Quant au candidat Banga, il a exprimé sa gratitude aux autorités ivoiriennes pour leur soutien, promettant que «le futur sera meilleur».

Après la Côte d'Ivoire, où il a rencontré lundi le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, Ajay Banga devra se rendre au Kenya, deuxième étape de sa tournée.

Le processus de nomination du nouveau président de la BM a été lancé le 23 février, une semaine après que son président actuel, David Malpass, a annoncé son départ de la tête de l'institution à compter du 30 juin.

Depuis la création de la Banque mondiale en 1946, elle a toujours été dirigée par des Américains, note-t-on.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Église catholique : la marche priante annulée

Présidentielle ivoirienne : la CEDEAO appelle l’opposition à reconsidérer son mot d’ordre de boycott