Gbagbo parle à Bédié et à Ouattara : « Le temps des coups est révolu »





gbagbo-parle-a-bedie-et-a-ouattara-le-temps-des-coups-est-revolu


L’ancien président Laurent Gbagbo a saisi l’occasion de la réclamation de sa réintégration sur la liste électorale pour appeler son prédécesseur Henri Konan Bédié et l’actuel président Alassane Ouattara à laisser derrière eux, les coups, mais à tout mettre en œuvre pour laisser à la nouvelle génération, un pays pacifié.

« Depuis que je suis revenu, je n’ai fait encore aucun coup contre personne. Parce que les coups, nous qui avons pour métier la politique, on sait en faire. On sait en recevoir, mais on sait aussi en donner. Mais j’ai décidé de ne pas donner de coups. Parce que le moment des coups est passé », a déclaré, ce jeudi 8 juin 2023, Laurent Gbagbo après avoir porté ses réclamations à la Commission électorale indépendante locale de Cocody.

Il a saisi cette occasion pour indiquer le rôle qu’ils (les présidents Bédié, Ouattara et lui) doivent désormais jouer.

« Aujourd’hui, ce que nous devons faire, les présidents  Bédié, Ouattara et moi, c’est de nous conduire de telle façon que nous laissions aux jeunes générations une Côte d’Ivoire pacifiée », a dévoilé Laurent Gbagbo, ajoutant que leur objectif n’est plus de faire des coups pour eux-mêmes. « Ce temps est passé. Ce temps est révolu », a-t-il insisté, demandant à tous de se ressaisir.

L’ex-pensionnaire de la prison de Scheveningen a appelé son prédécesseur et son successeur à le rejoindre dans la lutte pour la pacification du pays, la lutte pour leur regard global sur l’Afrique afin que cette Afrique n’apparaisse pas toujours comme un continent maudit.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Bédié demande la libération "sans condition" des cadres du PDCI-RDA

Ministère de la Communication : plus de 37 milliards de budget adopté par les députés pour l’année 2024