Mali : fin de mission de la MINUSMA, les États-Unis et la Russie réagissent





mali-fin-de-mission-de-la-minusma-les-etats-unis-et-la-russie-reagissent


C’est officiel. La mission des casques bleus au Mali a pris fin, ce vendredi 30 juin 2023, au terme d’une résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU, à l’unanimité de ses membres. Le texte précise qu’à partir du 1er juillet 2023, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) cessera ses activités pour préparer son départ du pays. Au plus tard le 31 décembre 2023, les casques bleus devraient être définitivement partis.

Les États-Unis disent regretter le départ de la MINUSMA du Mali. En témoignent les propos du représentant américain Jeffrey DeLaurentis : « Bien que nous regrettons la décision du gouvernement de transition d'abandonner la MINUSMA et le fait que cela va nuire à la population malienne, nous avons voté en faveur de la résolution vu que nous sommes satisfaits du plan de retrait adopté ».

La Russie, de son côté, par la voix de son chef de la diplomatie, Sergueï Lavrov, a dit être résolument engagée à accompagner le Mali et lui a renouvelé le soutien indéfectible de son pays tant dans le domaine militaro-technique qu’en matière d’assistance humanitaire et économique.

Il y a deux semaines que les autorités de la transition malienne ont exigé le départ de la MINUSMA. Le 16 juin 2023, le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, soutenait : «Le réalisme impose le constat de l’échec de la MINUSMA, dont le mandat ne répond pas aux défis sécuritaires ».

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Bouaké / Ouverture de la 122ème Assemblée plénière de la Conférence des évêques catholiques : L’appel de la Nonciature apostolique en Côte d'Ivoire

Prime ADO : Zadi Gnagna se réjouit de voir ce rêve du 13e mois se réaliser