Gendarmerie nationale : le Général Apalo menace de radier les porteurs de tatouages





gendarmerie-nationale-le-general-apalo-menace-de-radier-les-porteurs-de-tatouages

le Général Apalo a mis en garde le gendarmes tatoués



A l’occasion de la présentation au drapeau des élèves sous-officiers gendarmes de la première année, ce mardi 11 juillet 2023, le général de corps d’armée Alexandre Apalo Touré, commandant supérieur de la gendarmerie nationale, a condamné la pratique des tatouages chez les jeunes, nous rapportent des sources médiatiques.

Selon lui, la gendarmerie, en tant que corps d'élite chargé de protéger et de servir la Nation, exige des membres qui adhèrent à des principes de respect, de responsabilité et de dévouement. Pour ce faire, il ne saura tolérer de personnes arborant ces marques sur leur corps dans ses rangs.

« Comme la mer, la gendarmerie rejette tout ce qui est incompatible en son sein », a-t-il déclaré, tout en promettant de radier tous les gendarmes qui auront des tatouages si le besoin se fait sentir. Car pour lui, les tatouages sont souvent perçus comme une manifestation d'individualisme excessif et d'une attitude rebelle, peu compatible avec l'esprit de discipline et de cohésion au sein des forces de défense et de sécurité.

Nos sources ajoutent qu’il a attiré l'attention des parents sur l'importance d'inculquer de bonnes valeurs à leurs enfants. Le général Apalo, selon les informations reçues, a encouragé les parents à discuter avec leurs enfants de l'importance des valeurs morales et de l'engagement envers une carrière au service de la nation. Avant de mettre en garde contre les conséquences d'un choix de vie qui pourrait compromettre leurs chances de devenir gendarmes.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Comite de normalisation de la Fif: la Fifa et la Caf renouvellent leur confiance à Dao Gabala

Election à la Fif, parrainage des arbitres : Ce que dit le président de la Commission Électorale, Réné Diby