Revue de presse : fanfare à la CEI, palabres sur le terrain





revue-de-presse-fanfare-a-la-cei-palabres-sur-le-terrain


La période de réception des dossiers de candidatures pour les élections des conseillers régionaux et des conseillers municipaux du 2 septembre 2023, expirait le dimanche 23 juillet 2023 inclus. Les derniers candidats ont rempli cette formalité, dans une ambiance de fanfare à la Commission électorale indépendante (CEI). C’est ce que nous rapportent plusieurs quotidiens ivoiriens ce lundi 24 juillet 2023.

« L’ambiance, hier, à la CEI », présente le quotidien indépendant L’Inter, suivi dans la même veine par Soir Info, son « frère » de la même maison, le Groupe « First news », qui note que «de nombreux candidats ont pris d’assaut la CEI hier ». Le Jour Plus va plus loin en proposant de voir « le film de la folle ambiance à la CEI ».  

Sur le sujet, certains journaux plus partisans, ont choisi de parler des candidats issus de leur obédience politique, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le parti au pouvoir, qui est en alliance pour ces joutes électorales, avec le Front populaire ivoirien (FPI). C’est le cas du Rassemblement qui a titré : « Bictogo et Yop font le show à la CEI ». Ou encore de Notre Voie qui mentionne à sa manchette « Ok pour Affi et Bictogo ! ».

Les candidats qui, pour leur part, ont déjà déposé leurs dossiers, ont investi le terrain à l’effet de rallier à leurs causes, le maximum de militants et sympathisants. Quelques organes en ont fait l’écho. Pour les municipales, Le Mandat donne la parole au candidat du RHDP à Toumodi, Amedée Kouakou, qui affirme : « C’est terminé pour lui, il n’a aucune chance d’être réélu », en parlant du maire sortant issu du PDCI RDA. De l’autre bord, Justin Koua qui s’exprime à la Une de La Nouvelle Alliance, estime que : « Le changement en Côte d’Ivoire commence le 2 septembre 2023 ».

Au niveau des régionales, Le Sursaut annonce que : « Le RHDP vide le PDCI-RDA à Bloléquin » quand Le Temps rapporte des propos de Stéphane Kipré (alliance PDCI-RDA-PPA-CI) qui lance depuis le Haut-Sassandra : « On gagne dans tout et on gagne partout ». Sur ce chapitre, L’Expression accuse : « Le Ppaci, un parti dangereux pour la cohésion sociale », parlant des « propos tribalistes de Koua Justin, Stéphane Kipré… ». De l’autre côté, Le Quotidien d’Abidjan écrit qu’après le meeting de l’alliance PDCI-RDA-PPA CI, « paniqué, le RHDP insulte ses adversaires ».

D’autres journaux ont proposé des analyses pour présenter la situation politique actuelle à leurs lecteurs. Parmi ceux-ci, Abidjan 24 qui titre : « Voici le poids de chaque parti dans le Cavally, le Guémon et le Tonkpi». Générations Nouvelles, quant à elle, dévoile « ces cadres du RHDP qui défient Ouattara » et Le Temps indique « les communes d’Abidjan où il y a eu des accords ».

Le journal gouvernemental, Fraternité Matin, a pris tout le monde à contre-pied en dévoilant « les noms des 32 boulevards et 211 avenues déjà validés », en parlant de l’adressage dans le District d’Abidjan.

Au titre des faits et méfaits, Soir Info barre à sa manchette, « une femme surprise par son mari en plein ébats sexuels, dans une plantation », en omettant volontairement de dévoiler avec qui elle le faisait. Ainsi va la vie !

A la semaine prochaine !

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Le prix de l’ANP change de dénomination

Point de la situation de la COVID-19 au 1er /01/2022