Prix du manager africain de demain (1ère édition) : l’identité du lauréat dévoilée





prix-du-manager-africain-de-demain-1ere-edition-lidentite-du-laureat-devoilee


L’identité du lauréat de la première édition du Prix du manager africain de demain (PMAD), a été dévoilée, le vendredi 21 juillet 2023, à Cocody. C’est donc Issouf Yéo Tieregnimin, ingénieur qualité, qui est sorti victorieux de cette compétition organisée au profit des étudiants en fin de formation et des diplômés issus d'un des domaines du management. L’information émane d’un communiqué dont copie est parvenue à pressecotedivoire.ci.

 « Aujourd’hui, je suis heureux d’être lauréat de ce concours. Je pars avec 1 million de F CFA, 1 ordinateur portable, avec plusieurs livres de management. Mon ressenti en tant que lauréat, d’abord, je réside au Maroc. Grâce au concours, 2 ans après avoir quitté mon pays, je reviens pour participer à un concours. Je suis lauréat, je suis vraiment ému. », a laissé entendre le lauréat du prix.

Cette journée du vendredi a également été marquée par une conférence qui a été animée par le consultant canadien en développement organisationnel, François Bertholet, autour du thème : « Le manager face aux enjeux du futur du travail ».

Par ailleurs, Jonathan Kacou, consultant développement des organisations et en stratégie organisationnelle, a expliqué les raisons qui ont motivé l’initiation de ce prix mettant en compétition des étudiants en fin de formation et des diplômés issus d'un des domaines du management.

Parlant des entreprises, il a fait savoir que de nos jours, « à l’échelle internationale, on parle de Responsabilité sociétale entreprise (RSE) et ESG qui sont en lien avec les objectifs du développement durable (ODD) du millénaire. Dans les ODD, il y a le volet éducation. Notre engagement RSE, c’est l’éducation. C’est dans ce cadre que nous avons décidé de les réunir, de les mettre dans un environnement professionnel, de les accompagner pour que demain, on puisse avoir des managers qui soient bien formés. C’est vraiment notre pierre à l’édifice que nous voulons apporter en toute modestie », a indiqué Jonathan Kacou.

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Marché Djèh Konan (jardin public) du Plateau : les commerçants déguerpis

Chan 2022 : La Côte d'Ivoire tombe en quart de finale face à l'Algerie