Stade d’Ébimpé : voici les causes de l’inondation de la pelouse selon la CAF





stade-debimpe-voici-les-causes-de-linondation-de-la-pelouse-selon-la-caf


La Confédération africaine de football (CAF) a rendu les conclusions de ses investigations menées suite à l’inondation du stade Alassane Ouattara d’Ébimpé. Selon l’organe en charge de la gestion du football africain, le problème provient de la présence d’algues sur la pelouse.

« Suite au match test qui s’est déroulé le 12 septembre 2023 au Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé et aux conditions climatiques qui ont contraint à l’arrêt du match amical Côte d’Ivoire vs Mali en raison de l’inondation de l’aire de jeu par suite de fortes pluies, nous souhaitons attirer votre attention sur les faits suivants (…) Les algues ont fait que l’eau reste à la surface, ne lui permettant pas de s’infiltrer dans la zone des racines et dans le gravier, rendant ainsi le terrain injouable. Le problème qui a causé l’accumulation des algues est principalement le manque d’entretien », constate le rapport de la CAF. Tout en rappelant que la confédération a saisi le COCAN à plusieurs reprises sur l'urgence de signer les contrats d'entretien avec les différents contracteurs spécialisés afin de s'assurer que l'entretien est fait selon les recommandations de ses experts.

Ce rapport signale que le contrat pour l'entretien continu du terrain n'a été reçu par l'entrepreneur que le 08 septembre 2023 et que des investissements importants en machines et en travaux d'entretien en cours auront donc été affectés.

Deuxième cause de l’inondation de la pelouse : « La non-utilisation des bons engrais sportifs comme recommandés par les experts a été la cause principale affectant la qualité de la pelouse qui a été constatée même durant l'échauffement des joueurs avant le début du match, et même avant la pluie ».

Suite à ces constats, le rapport fait des recommandations. Il demande notamment que l’entreprise avec laquelle le contrat d’entretien a été signé suive strictement les recommandations, procède à l'achat d'un râteau monté sur tracteur et des tondeuses rotatives piétonnes montées sur rouleau arrière, à la scarification immédiate de la surface pour éliminer la couche d'algues, apporte un engrais granulaire pour accélérer la récupération du gazon, etc.

La pelouse du stade Alassane Ouattara d’Ébimpé a été inondée lors du match amical Côte d’Ivoire–Mali, qui s’est joué, mardi 12 septembre 2023, suite aux intempéries. La pluie qui s’est abattue sur Abidjan ce jour-là a empêché la rencontre d’aller à son terme. Une situation qui a soulevé le courroux des Ivoiriens d’autant plus que cette même pelouse a été refaite pour un coût initial de 20 milliards FCFA tel qu'énoncé par le ministre des Sports.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Serge Aurier attaque à nouveau Jérôme Rothen, un ancien joueur du Psg

Can 2023, des gestes politiques pour une meilleure communion