Cité Mermoz : la section de la FESCI réhabilite des infrastructures





cite-mermoz-la-section-de-la-fesci-rehabilite-des-infrastructures

Le secrétaire général Assy Joanan de la FESCI cité Mermoz (en casquette verte) et son équipe œuvrent à donner un meilleur cadre de vie aux étudiants



Le secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI), section cité Mermoz, Joanan Assy dit général Mandela, et les membres de son bureau, ont effectué des travaux au sein de cette résidence universitaire. Ils ont procédé, entre autres, à la réhabilitation du câble électrique qui alimente les bâtiments, de certaines aires de jeux, de sanitaires, etc.

Depuis le mois de novembre, les 7 bâtiments de la cité Mermoz sont désormais électrifiés. En plus, les salles Allah Saint Clair (actuel secrétaire général de la Fesci) et Jean Yves Dibopieu (ancien secrétaire général de cette fédération décédé en octobre 2023) ont été réhabilitées.

Le Centre régional des œuvres universitaires d'Abidjan 1 (CROU-A1) a-t-il contribué à ces travaux ? « Dès le début de notre nomination, nous nous sommes rendus compte de l'état de vétusté des installations au sein de la cité. Nous avons bien évidemment interpellé le CROU A1 pour la réhabilitation du câble électrique qui alimentait tous les paliers de la cité universitaire. Voyant qu’il n'a pas réagi à notre cri du cœur, nous avons levé des cotisations entre nous, avec l'appui des anciens étudiants de cette cité, mais aussi des commerçants. Avec la caisse de notre bureau, nous avons mobilisé une bonne somme et avons entrepris ces réhabilitations afin d'être plus à l'aise au sein de la cité universitaire », a fait savoir le général Mandela. Qui a ajouté que c’est après toutes ces réhabilitations que son bureau a été joint par le CROU A1 qui les a encouragés en leur promettant de leur venir en aide pour une réhabilitation totale.

« Nous avons été joints par la sous directrice adjointe du CROU A1 qui nous a félicité et a souhaité mettre des tables à notre disposition pour renforcer les salles d'étude et elle s'est dite ouverte à toute démarche que nous allons entreprendre au sein de la cité », a conclu le secrétaire général de la FESCI section cité Mermoz.

Sonia FÊTÈ (Stg)

En lecture en ce moment

Prix du manager africain de demain (1ère édition) : l’identité du lauréat dévoilée

Drame à Treichville : Le marché de Belleville en feu