Elu à la tête du PDCI-RDA, voici les priorités de Tidjane Thiam





elu-a-la-tete-du-pdci-rda-voici-les-priorites-de-tidjane-thiam


24 heures après son élection à la tête du PDCI-RDA, le président Tidjane Thiam a, dans une interview exclusive accordée à un média, dévoilé ses priorités.

Le nouveau président du parti fondé par Félix Houphouët-Boigny veut miser sur le capital humain sur lequel il entend mettre suffisamment de ressources afin que ce secteur puisse donner aux Ivoiriens, un service de qualité tant au niveau de l’éducation, de la santé que de l’emploi.

Au niveau de l’éducation, Tidjane Thiam estime qu’il n’y a rien de plus important que ce secteur. Parce que, selon lui, « les problèmes auxquels la société est confrontée sont d'une manière ou d'une autre directement liés à l’éducation ».

« Donc, il faut mettre l’accent sur un système éducatif à tous les niveaux, primaire, secondaire, tertiaire. Que les Ivoiriens aient accès à un système où il y a une égalité d'opportunités, où le fait qu'ils soient dans telle ou telle partie du pays ne détermine pas leur destin. Mais que leur destin soit déterminé par leurs capacités propres. Pas par la loterie », prévoit le successeur du président Henri Konan Bédié.

Dans le domaine de la santé, Cheick Tidjane Thiam pense que si l’on veut que la vie dans le monde rural soit supportable, il faut pouvoir traiter les disparités qui existent aujourd'hui entre le monde urbain et le monde rural.

Sur le sujet des emplois et des entreprises, l’ancien patron de Crédit Suisse dit avoir un profil qui lui permet d’apporter beaucoup au niveau de l’entreprise qu’il dit « connaître bien ».

« Il y a beaucoup de choses à faire en termes d'accès au financement pour permettre le développement de nouvelles entreprises qui vont être créatrices d’emplois parce qu’il y a un gros problème de chômage des jeunes. Il y a des nombreux jeunes qui, chaque année, arrivent sur le marché de l’emploi et à moins qu’on crée des emplois pour eux, les choses vont être très difficiles », s’est-il convaincu.

Au cours de cette interview, le potentiel candidat du PDCI-RDA à l’élection présidentielle de 2025 a reconnu qu’ « il est clair que beaucoup de bonnes choses ont été faites par RHDP sous la direction du président Ouattara qui a fait beaucoup de choses utiles, et ça, les Ivoiriens peuvent le voir à différents égards ». Toutefois, a-t-il précisé, cela n’empêche pas de faire des propositions constructives pour améliorer ce qui doit être amélioré.

Il n’a en outre pas manqué de saluer l’esprit de fraternité qui a prévalu lors du 8e congrès du PDCI-RDA, congrès qui a vu la participation de différents partis, dont le RHDP, le MGC, le FPI, le PPA-CI etc. « C’est cela que nous voulons voir. Une atmosphère de fraternité, beaucoup de respect, pas d’invective, pas d’injure, un débat mature ».

S’agissant de lui, en tant que président du PDCI-RDA, Tidjane Thiam dit mesurer l’ampleur des responsabilités que les congressistes lui ont données, ajoutant que le plus important pour lui, c’est de contribuer à apaiser l’atmosphère politique en Côte d’Ivoire.

Quant au PDCI dont il préside la destinée, Thiam croit savoir que 2024 sera l'année de son renouveau. « Vous allez voir un PDCI nouveau, s’appuyant bien sûr sur l’expérience des anciens, des valeurs qui ont fait du PDCI, ce qu’il est, mais avec un niveau d’énergie renouvelé et un nouveau dynamisme ».

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Changements Climatiques : La Sodexam forme les agriculteurs de la Région du Tchologo

Commerce, diplomatie, droits de l’Homme, … : La ministre Kandia Camara "vend" la Côte d’Ivoire à Genève