Nomination de Cissé Bacongo en qualité de ministre-gouverneur du District d’Abidjan : les populations de Koumassi se prononcent





nomination-de-cisse-bacongo-en-qualite-de-ministre-gouverneur-du-district-dabidjan-les-populations-de-koumassi-se-prononcent

Ibrahima Cissé Bacongo, actuel maire de la commune de Koumassi nommé ministre-gouverneur du District autonome cd'Abidjan



Depuis ce mercredi 27 décembre 2023, Ibrahima Cissé Bacongo est nommé par le Président Alassane Ouattara, ministre-gouverneur du District autonome d'Abidjan en remplacement de Robert Beugré Mambé, nommé Premier ministre il y a quelques mois. 

Ibrahima Cissé Bacongo est le secrétaire exécutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), mais aussi le maire actuel de la commune de Koumassi située au sud d’Abidjan, la capitale ivoirienne.

Dès l’annonce de cette nomination, plusieurs personnes ont manifesté leur joie de voir le premier magistrat de leur commune, promu à ce poste. « Nous nous attendions plus ou moins à cette nomination parce que notre maire est un grand travailleur et il l’a démontré partout où il est passé comme premier responsable. Tout le monde voit le travail qu’il a abattu à Koumassi après seulement cinq ans de gestion. Nous sommes fiers de lui », nous a confié un groupe de jeunes du quartier Sogefiha.

Tout comme ces jeunes, M. Traoré, commerçant au marché « Djè Konan » de la commune, pense que c’est la récompense du travail bien fait. « Avec Cissé Bacongo, Koumassi a changé de visage et bientôt, c’est tout le District d’Abidjan qui bénéficiera de son savoir-faire. Il a été plusieurs fois félicité ici et même en dehors de la Côte d'Ivoire. Il mérite donc ce poste », a-t-il fait savoir.

Cette joie était également perceptible à la gare routière Yaya Fofana, où il y a eu une explosion de joie à l’annonce de la nouvelle. Un usager qui s’y trouvait a, contrairement aux premières personnes interrogées, affirmé qu’avec le départ de Cissé Bacongo de la mairie, les populations auront moins de crainte de voir leurs maisons détruites. « Il a trop cassé les maisons pour en faire des magasins. En tout cas, moi, je suis content qu’il s’en aille », a-t-il dit, sous le couvert de l’anonymat.

Quelques inquiétudes ont cependant été soulevées par certains habitants de Koumassi. Ils se demandent si le successeur de Cissé Bacongo pourra continuer dans la dynamique de ce dernier. « Nous les habitants de Koumassi Soweto avons peur avec cette nomination. Le maire Cissé Bacongo avait promis de bitumer les voies de notre quartier et de faire les canalisations. Le travail n’a pas encore débuté et il s’en va », a déclaré Mme Annick B.

Cissé Ibrahima Bacongo qui avait pour slogan « Koumassi autrement », lors de sa mandature 2018-2023, a permis à cette commune d’avoir fière allure depuis son élection en 2018.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Tourisme et offres digitales : Dernier virage pour le concours "Startups" du Ministère du Tourisme et des Loisirs

Conférence ministérielle de la Francophonie : le nouveau secrétaire général connu le 20 novembre 2022