Adama Bictogo s’engage à trouver des solutions pour les familles déguerpies de Gesco-Yopougon





adama-bictogo-sengage-a-trouver-des-solutions-pour-les-familles-deguerpies-de-gesco-yopougon

Des autorités municipales autour du ministre gouverneur du District autonome d’Abidjan, Cissé Bacongo et du maire Adama Bictogo



Le maire de Yopougon, Adama Bictogo, a pris l’engagement le 1er février 2024 de trouver des solutions pour les familles déguerpies du sous-quartier Gesco, suite à une opération menée par le District autonome d’abidjan le 27 janvier 2024.

« La politique que nous portons tous ici est une politique de développement certes, mais qui prend en compte l’être humain. Même si les gens occupent des voies non autorisées, nous avons le devoir de les sensibiliser et de leur trouver des solutions », a déclaré M. Bictogo à l’issue d’une rencontre avec les populations impactées, en présence du ministre-gouverneur du District autonome d’Abidjan, Cissé Bacongo.

Avant cela, les autorités ont écouté les populations impactées et ont promis d’indemniser et de reloger les déguerpis des quatre quartiers de Yopougon-Gesco qui vivent dans la détresse avec leurs enfants.

Le ministre-gouverneur a expliqué que la feuille de route donnée par le président de la République Alassane Ouattara vise à lutter contre le désordre urbain et l’insalubrité tout en contribuant fortement à l’assainissement des communes du District d’Abidjan.

« Je voudrais dire merci aux populations qui ont accepté de nous écouter. Le maire Adama Bictogo fera en sorte d’être en première ligne. Je suis là aussi à son entière disposition pour faire en sorte que ses efforts puissent se conjuguer avec les miens pour que les impactés puissent retrouver le sourire et la joie. Et que ce qui s’est passé soit un lointain souvenir », a ajouté Cissé Bacongo.

Quant aux impactés, par la voix du président du syndicat des copropriétaires de la cité Eden de Yopougon Gesco, Adama Coulibaly, ils ont salué les engagements du maire de Yopougon et du ministre gouverneur tout en souhaitant l’arrêt immédiat des opérations de déguerpissement.

« Environ 1000 personnes sont impactées par l’opération de déguerpissement initiée à Yopougon Gesco », a-t-il révélé.

(AIP)

 

En lecture en ce moment

Prison à vie pour les accusés de l’attentat de Grand-Bassam

Ivoire road trip, Elê festival, Variétoscope, … : Des événements culturels pour promouvoir et valoriser la culture ivoirienne