Situation au Sénégal : la CEDEAO encourage la classe politique à prendre de « toute urgence » les mesures pour rétablir le calendrier électoral





situation-au-senegal-la-cedeao-encourage-la-classe-politique-a-prendre-de-toute-urgence-les-mesures-pour-retablir-le-calendrier-electoral

De loin, la CEDEAO toujours préoccupée par la situation des pays qui traversent des difficultés



 

Le Sénégal traverse une crise politique suite au report sine die de l’élection présidentielle du 25 février 2024. En vue de ne pas troubler davantage cette situation délétère, la Commission de la CEDEAO dans un communiqué appelle à la retenue et encourage la classe politique à prendre « de toute urgence », les mesures nécessaires pour rétablir le calendrier électoral.

Dans la nuit du lundi 5 février au mardi 6 février 2024, l’Assemblée nationale du Sénégal a approuvé le reportant l’élection présidentielle du 25 février et fixée au 15 décembre 2024, la tenue de ladite élection, rappelle-t-on.

Ci-dessous le communiqué de la CEDEAO

 

COMMUNIQUE N. 2

La Commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest suit avec préoccupation l’évolution de la situation au Sénégal. Elle déconseille toute action ou déclaration qui pourrait alter à l'encontre des dispositions de la Constitution du pays et rappelle à la population et à la classe politique leur responsabilité dans le maintien de la paix et de la stabilité dans le pays. La Commission de la CEDEAO encourage la classe politique à prendre de toute urgence les mesures nécessaires pour rétablir le calendrier électoral conformément aux dispositions de la Constitution du Sénégal.

En ces temps difficiles pour le pays et la région, la Commission lance un appel à toutes les parties prenantes pour qu'elles renoncent à la violence et à toute action susceptible de troubler davantage la paix on la stabilité du pays. Elle exhorte les forces de l'ordre à faire preuve de la plus grande retenue et à protéger les droits fondamentaux de tous les citoyens.

La Commission de la CEDEAO restera attentive aux évènements et prendra toutes les mesures nécessaires pour accompagner le gouvernement et le peuple sénégalais à maintenir la tradition démocratique du Sénégal.

Abuja, le 6 février 2024

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Cameroun : La jeune fille qui avait publié ses images nues pendant la CAN 2022 libérée

PPA-CI : Franck Anderson Kouassi démissionne et pose ses valises au RHDP