Revue de presse : le sacre des Eléphants de Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des nations à la Une





revue-de-presse-le-sacre-des-elephants-de-cote-divoire-a-la-coupe-dafrique-des-nations-a-la-une

Les Eléphants, champions d'Afrique, à la Une des journaux ivoiriens ce lundi



La CAN de l’hospitalité a vu le sacre des Eléphants de Côte d’Ivoire, dans la soirée du dimanche 11 février 2024 au Stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé à Abidjan. Une information qui cristallise l’actualité de la presse nationale, dans toutes ses composantes, ce mardi 13 février.

« Eléphants de Côte d’Ivoire : Champions d’Afrique », ouvre Le Patriote, suivi de Dernière Heure Monde qui écrit : « Les Eléphants sur le toit de l’Afrique », ainsi que Le Quotidien d’Abidjan avec comme manchette : « La Côte d’Ivoire sacrée championne d’Afrique », pour les quotidiens qui ont opté pour des titres simples.

D’autres journaux ont choisi de parler du scénario qui a conduit les pachydermes ivoiriens, pratiquement éliminés, au sommet du football continental. Le Jour Plus titre à cet effet : « Les Eléphants, de zéro à héros », tout comme Le Bélier Intrépide qui mentionne « les Eléphants héroïques », avec en puce « La Côte d’Ivoire déjoue tous les pronostics ». Fraternité Matin, Le Miroir d’Abidjan et L’Inter ont titré en chœur : « Ils l’ont fait ». Le Matin, pour sa part, paraphrase la célèbre chanson de Tamsir et la team Paiya, qui a rythmé cette CAN : « Coup de marteau final : les revenants sur le toit de l’Afrique ».

Pour certains, cette victoire des Eléphants de Côte d’Ivoire était un plan parfaitement orchestré par le créateur incréé. C’est ce qui a fait écrire à La Nouvelle Alliance, « Eléphants : un scénario parfaitement écrit par Dieu ». L’Héritage renchérit en titrant : « Dieu était Eléphant ». Sans oublier Le Temps qui s’exclame : « Y a Dieu dedans ! ». Et L’Avenir de terminer en affirmant : « Mission accomplie ».

Au lendemain de leur sacre, les Eléphants -joueurs, entraîneurs, staff et tous les artisans de cette victoire- ont reçu un bel accueil au stade Félix Houphouet-Boigny d’Abidjan, après une grande parade dans les artères de la capitale ivoirienne. Une cérémonie qui n’est pas passée inaperçue.

Sous cet angle, Générations Nouvelles écrit à sa Une : « Les Eléphants communient avec le peuple », quand Soir Info décrit « En parade dans les rues d’Abidjan, les Eléphants, puissance 3 étoiles célébrés dans l’extase hier ».

Le Panafricain informe à sa grande Une que deux de ses journalistes sont convoqués ce matin par la brigade de recherche, suite à des articles écrits sur le ministère de la Construction.

A la semaine prochaine.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Kafana confie aux jeunes de son parti : « Votre feuille de route, c’est l’opération de révision de la liste électorale »

Après l’attaque contre l’Université de Cocody , Alpha Yaya Touré rassure les étudiants (Vidéo)